J'ai un bébé de 19 mois, qui dort très mal, il n’a jamais dormi une nuit complète. Il se réveille toutes les 3-4 heures et réclame un biberon, mais c’est impossible qu’il ait faim, car il dîne suffisamment pour tenir toute la nuit.

Nous avons essayé la méthode Estivill pour qu’il apprenne à dormir. Ça a bien fonctionné, dans la mesure où il s’endort tout seul lorsque nous le laissons dans son berceau, mais de là à dormir toute la nuit, rien à faire ! Nous ne savons plus quoi faire, c’est un enfant très nerveux et actif. Je pense qu’il devrait dormir plus. Quels conseils pouvez-vous me donner ?

 

Réponse du Spécialiste

Le problème que présente votre enfant est un problème que l'on rencontre fréquemment en consultation d'ostéopathie, et les résultats sont très bons. La présence de zones de compression du système nerveux central (au niveau de membranes intracrâniennes ou bien par les propres orifices crâniens en développement, au travers desquels passent les nerfs et la moelle épinière) génèrent habituellement ces états de « nervosité » et « d’irritabilité ».

C’est pour cette raison que votre enfant a du mal à s’endormir profondément, qu’il a sûrement un sommeil agité, qu’il bouge quand il dort, qu’il est très actif dans la journée, etc. Tout cela peut indiquer ce que nous appelons en ostéopathie, des compressions crâniennes. Ces compressions viennent du propre accouchement.

Je vous recommande d’aller voir un ostéopathe. Il est nécessaire d’ausculter votre bébé et de voir comment se tient toute sa structure, mais aussi que vous racontiez en détail comment s’est passé votre accouchement, vu que c'est un moment très important dans la vie d'un bébé.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé