À partir de un an, de nombreuses mamans se demandent si elles peuvent sucrer les aliments avec du sucre ou du miel. Quand peut-on introduire ces aliments dans le régime alimentaire de l’enfant et de quelle façon ?

 

Quand peut-on donner du sucre ou du miel à bébé ?  

Du miel ou du sucre ? C'est une question que beaucoup de mamans se posent quand il faut sucrer les aliments à partir de la première année de bébé. Avant, les pédiatres ne recommandent pas d’ajouter de sucre dans l'alimentation du nourrisson.

Il est important de se rappeler que le sucre comme le miel sont des aliments sucrés dont la consommation doit toujours être réduite au minimum pour ne pas créer de préférences qui pourraient conduire à une consommation excessive, difficile à contrôler pendant la croissance.

Il n’est pas recommandé d’introduire le miel dans l'alimentation de l'enfant avant ses deux ans et même si le sucre peut être introduit avant, il ne faut jamais oublier que la consommation de sucre doit être très modérée.

 

À partir de deux ans, vous pouvez remplacer le sucre par le miel. Celui-ci, en plus de contenir des sucres (glucose et fructose), contient de petites quantités d'autres substances bénéfiques pour l'organisme : des minéraux (potassium, fer, calcium, phosphore, magnésium et cuivre), quelques vitamines (en particulier celles du groupe B) et une certaine quantité d'enzymes et de facteurs antioxydants utiles pour combattre les effets des radicaux libres.

Il faut cependant examiner certains des risques que comporte le miel, risques qui s’atténuent au fur et à mesure que l’enfant grandit. Cela fait des années que l’on sait que, par le miel, peuvent être introduits dans l’organisme des spores botuliques (bactérie capable de produire une toxine dangereuse). Dans un organisme adulte, ou dans celui d’un enfant qui a atteint une complète fonction digestive (après la première année), cela ne crée pas de problèmes, parce que les spores sont détruites par les sucs gastriques et, dans tous les cas, elles ne trouvent pas un environnement adéquat pour proliférer dans l’intestin. En revanche, elles peuvent survivre dans l’appareil digestif d’un jeune bébé et, une fois dans l’intestin, elles peuvent germer et développer de petites quantités de la toxine, avec les problèmes conséquents que cela comporte, comme l'infection botulique.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé