Comment augmenter la production de lait maternel

Femme donnant le sein à son bébé

Dans certains cas, il arrive que la maman ne produise pas assez de lait maternel pour satisfaire l’insatiable appétit de son bébé. La clé pour résoudre ce petit problème est de stimuler la poitrine.

 

Plus le bébé va téter, plus la quantité de lait produite par la poitrine sera importante. La tranquillité et la sérénité sont aussi des facteurs qui favorisent la production de lait maternel.

Selon les spécialistes, les insuffisances réelles concernant la production de lait maternel sont peu nombreuses et, dans la majeure partie des cas, la préoccupation des mamans n’a pas de fondement sérieux. Avant de céder à la panique et de penser que vous ne produisez pas assez de lait, vérifiez que votre bébé est rassasié et reçoit la quantité de lait dont il a besoin.

 

Pourquoi est ce que je fabrique peu de lait maternel ?

Les causes sont généralement une stimulation trop faible de la poitrine qui peut être générée par des gênes ou des douleurs occasionnées lors de l’allaitement. Ce moment de complicité avec votre bébé se transforme alors en moment de douleur, les phases d’allaitement sont donc moins nombreuses et, n’étant pas suffisamment stimulée, la poitrine diminue sa production de lait maternel.

D’autre part, des perturbations psychologiques ou physiques de la maman dues au stress, à la fatigue ou à la dépression (le fameux baby-blues) peuvent aussi être une cause de la diminution de lait maternel.

Il se peut aussi que la production de lait maternel de la part de la maman soit tout à fait correcte et en quantité suffisante, mais que le bébé ne prenne pas le sein de manière efficace et n’arrive donc pas à téter la quantité de lait dont il a besoin. Dans ce cas précis, le facteur clé d’amélioration est évidemment d’aider le nourrisson à prendre correctement le sein, en faisant, par exemple, appel à une sage-femme qui vous guidera dans la meilleure manière de positionner bébé et votre sein afin de lui permettre d’avoir un allaitement dans les meilleures conditions.

 

Comment produire plus de lait maternel ?

Si, malgré tout, vous produisez une quantité de lait maternel insuffisante pour les besoins de votre petit glouton, voici une liste de conseils qui peuvent vous être d'un grand secours :

- Stimulez votre poitrine : la succion du bébé est la meilleure manière de produire plus de lait. Vous pouvez aussi utiliser un tire-lait afin de « motiver » votre poitrine à produire plus de lait maternel.

- Nourrissez votre petit chaque fois que celui-ci en a besoin, peu importe l’heure ou la fréquence. Si votre bébé réclame sa tétée, c’est qu’il en éprouve la nécessité, alors faites lui plaisir. Plus vous le nourrirez à l’aide de lait maternel, plus votre production de lait sera importante. À l’opposé, si vous alternez les tétées avec les biberons de lait de synthèse, vous diminuerez d’autant la stimulation de votre poitrine, et donc du lait produit.

- Cherchez la meilleure position pour donner le sein à votre bébé. Si vous êtes, votre nourrisson et vous, bien installés pour ce moment de la tétée, celle-ci n’en sera que plus agréable pour vous deux. Lors de l’allaitement, comprimez légèrement votre sein afin d’augmenter sensiblement le débit de lait maternel. Lorsque vous pensez que le flux de lait est désormais correct, continuez puis changez de sein et répétez l’opération jusqu’à ce que votre bébé soit rassasié.

- Certaines plantes contiennent des propriétés similaires aux œstrogènes féminins et favorisent ainsi la production de lait maternel. Nous pouvons citer les graines de sésames par exemple.

Si, malgré tous ces conseils, vous pensez que vous ne produisez pas assez de lait, n’hésitez pas à consulter votre médecin afin que celui-ci diagnostique si cela peut être dû à un dysfonctionnement des glandes thyroïdiennes.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Invité - poucinette

    Bonjour, j'allaite mon fils depuis 9 mois, autre que le sésame on peu manger pour favoriser la lactation, les lentilles, les noix de cajou, noisettes, dattes, verveine, anis, la levure de bière ( disponible en comprimé, très bon pour les cheveux également), les tisanes d'allaitement sont aussi efficaces.
    Attention à ne pas cumuler trop d'aliment j'ai déjà fait des engorgements pour cette raison.

banner bebe