Au cours de l'allaitement maternel, la poitrine peut subir une obstruction des canaux galactophores. Pour éviter ce trouble, il est important de bien vider vos seins et d’essayer de ne pas sauter les tétées.

 

L'allaitement maternel, surtout au début, peut causer certains problèmes, en partie dus à la manière de téter du bébé, mais aussi au manque de calibrage de la quantité de lait qui augmente, pour ainsi dire, de manière «non contrôlée», jusqu'à ce que le rythme de succion et les tétées de votre bébé déterminent la quantité de lait que vous devez produire.

L'un de ces problèmes est l’obstruction d'un canal galactophore. À la différence de l'obstruction mammaire (qui est un trouble qui affecte les deux seins), cette obstruction crée une inflammation localisée. La consistance de la poitrine est normale, mais il y a un gonflement localisé, ce qui empêche la libération du lait de la zone touchée.

Quelles sont les causes de l’obstruction d'un canal galactophore ? En général, la cause en revient à des tétées peu fréquentes ou à une extraction insuffisante du lait d'un seul sein.

Après avoir vérifié que la position d'allaitement de votre bébé est adéquate, il peut être utile d'effectuer un massage sur la zone gonflée, de manière simultanée à la succion. Le massage doit exercer une légère pression sur la zone enflammée avec les doigts, de manière à la pousser vers le bas et vers l'aréole, là où se trouvent les canaux galactophores.

Pendant la tétée, placez votre bébé de sorte que son menton fasse pression sur la partie enflée (on profite ainsi du frottement pour faire disparaître l’obstruction). Appliquez une serviette chaude et humide sur ladite zone avant d'allaiter.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé