La tétée de nuit



Maman qui donne le sein

La nuit, le niveau de prolactine dans l'organisme maternel est plus élevé et, en tétant, bébé assure la production de lait adéquate. Mais comment combiner les besoins de l'enfant avec le repos de maman et bébé?

 

Plus de lait la nuit

Dans les premières semaines, l'organisme maternel étalonne la production de lait en fonction des besoins de l'enfant. Plus le bébé tète, grâce à des tétées fréquentes, plus la poitrine produit du lait.

Pour favoriser le bon déroulement de l'allaitement maternel et assurer au bébé une alimentation adéquate, les tétées peuvent aller de 8 à 12 en 24 heures. C'est justement la nuit, quand le niveau de prolactine, l'hormone responsable de la production du lait, est plus élevé, que le bébé a du lait en abondance.

Pendant la phase de calibrage, les tétées de nuit sont si importantes que, dans les cas (rares) où le nouveau-né fait de très longues pauses (plus de 4 à 6 heures), c'est la maman qui doit lui proposer le sein pour le stimuler. En ce qui concerne les bébés dormeurs, il peut être nécessaire que la maman se tire le lait manuellement ou à l'aide d'un tire-lait, au moins une fois pendant la nuit, afin de drainer la poitrine et de maintenir de la production de lait.

L'allaitement la nuit est une manière de prévenir les obstructions mammaires et la mastite, qui peuvent apparaître si l'intervalle entre les tétées est trop long.

 

C'est mieux si bébé dort à côté

Les réveils nocturnes de bébé sont quelque chose de normal. Cependant, il est vrai qu'il est dur pour la maman d'avoir un sommeil si haché.

Pour faciliter les tétées de nuit, vous pouvez opter pour la proximité. Si bébé dort dans la chambre de ses parents, comme le recommande les principales organisations scientifiques internationales pendant les premiers mois, la maman peut lui donner le sein dès les premiers signes de réveil, ce qui facilite la continuité du sommeil de toute la famille.

Sur le plan pratique, avoir un bébé à côté permet aux parents de ne pas se réveiller complètement, car cela leur évite le temps de «transport» depuis la chambre du bébé.

La proximité répond également à un besoin fondamental de l'enfant: le contact. Le bébé né très immature, et un contact constant avec sa maman favorise son bien-être et sa croissance.

Enfin, pour les enfants plutôt dormeurs ou bien dans les cas où la continuité de l'allaitement est difficile, le contact et le sommeil partagé sont généralement la solution, étant donné que la proximité de la maman encourage l'enfant à téter plus souvent, tout comme la proximité du petit stimule l'organisme maternel à produire plus de lait.

 

Les trucs pour «récupérer»

Pendant la journée, il est très important de profiter de tous les moments possibles pour se reposer. Par exemple quand le bébé fait la sieste, on suggère de profiter de ce moment pour que la maman se détende dans le lit ou sur le canapé.

Dans un premier temps, il est essentiel de revoir ses priorités: les tâches domestiques et les éventuels engagements doivent passer à l'arrière-plan, car la maman doit se dédier aux soins du bébé et, dans les moments de calme, à son propre repos pour récupérer.

En outre, le soutien de la famille est essentiel. Le papa doit encourager la maman et lui offrir la possibilité de se reposer pendant qu'il s'occupe de bébé. Le soutien d'autres mamans est également très précieux. Participer aux réunions organisées par les sages-femmes et par des associations de mamans spécialisées dans les questions sur l'allaitement maternel (comme La Leche League *) est une bonne façon de se sentir moins seule et de retrouver son calme.

* http://www.lllfrance.org/

 

Attention aux interférences!

Parfois, lorsque le bébé se réveille la nuit et pour prendre le sein à plusieurs reprises, des tierces personnes peuvent conseiller à la maman de donner un biberon au bébé la nuit pour qu'il dorme plus longtemps. Cependant, donner un complément au bébé signifie interférer avec le processus naturel de régulation de l'enfant ainsi que le mécanisme de la demande et de l'offre qui assure une production de lait toujours adaptée. Le risque est que le bébé réclame le sein moins souvent et, par conséquent, que la production de lait diminue.

Pour la même raison, dans la phase de calibrage, il est conseillé de ne pas donner de tétine au bébé. Si l'enfant satisfait ses besoins de succion en utilisant la tétine, il pourrait réduire la fréquence et le nombre de ses tétées et, par conséquent, la quantité de lait consommée au cours de 24 heures serait moindre.



Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

Le Coin des Mamans : activités récentes

banner bebe