Allaitement : l’importance de bien s’hydrater

Eau

L’hydratation, essentielle pour le bien-être du corps, l’est encore plus pendant la période d'allaitement. Mais de quelle quantité d'eau votre organisme a-t-il besoin lorsque vous allaitez ?


Pendant la période d’allaitement, le corps a besoin d’environ 30% d’eau en plus. Comment et en quelle quantité l’apporter, c’est ce que nous allons vous expliquer dans cet article.

Le lait maternel

Dès les premiers jours qui suivent la naissance, le sein produit du colostrum, une substance riche en protéines et minéraux. La montée de lait proprement dite a lieu entre 3 et 5 jours après l'accouchement. Au cours des 6 premiers mois, la femme produit entre 800 et 1000 ml de lait par jour. Une grande partie de ce lait est constituée d’eau.

Quelle quantité d'eau faut-il boire ?

Tout au long de cette période, les besoins en eau de la maman augmentent de façon significative. D’autant qu’en plus de la production de lait, le corps a aussi besoin d’eau pour l'irrigation artérielle et veineuse du tissu mammaire.

Buvez beaucoup d'eau, surtout en été

Quand on allaite, il faut boire en moyenne entre 2,5 et 3 litres d'eau par jour. Il est très facile de se déshydrater, surtout pour les mamans qui accouchent en été car il faut alors également tenir compte de la transpiration qui entraîne une importante perte en eau, mais aussi en sels minéraux.

Comment s’hydrater correctement ?

- Pour une bonne hydratation, buvez de l'eau à faible ou moyenne minéralisation : c’est idéal pour les problèmes de rétention d'eau et bien toléré par l’organisme du nouveau-né. Assurez-vous, en parallèle, d’avoir une alimentation quotidienne variée et équilibrée, afin de fournir à votre corps tous les nutriments nécessaires, notamment des protéines et des fibres, présentes dans les fruits et légumes.

- Réduisez la consommation de sucres simples comme le sucre raffiné, les bonbons et les boissons sucrées ; préférez les sucres complexes comme le pain, les pâtes et le riz.

- Comme matière grasse, utilisez plutôt de l'huile d'olive : elle ne change pas le goût du lait maternel et fournit au bébé des acides gras mono-insaturés, particulièrement bénéfiques pour la structure des cellules.

- Enfin, n’oubliez pas de consommer des Oméga-3, des acides gras que vous trouverez notamment dans les poissons et qui sont très importants pour le développement cérébral de l’enfant.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner bebe