Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

Parler souvent avec lui, lui consacrer du temps et de l'attention, lui raconter des histoires, le féliciter quand il se comporte bien, lui poser des règles, peu, mais qu’elles soient claires... Nous vous expliquons ce qu’il faut faire pour que votre enfant se sente bien et grandisse en harmonie.

La recherche l’a confirmé : dès la naissance, les enfants sont prêts à interagir avec nous. Elle est révolue l'époque où l’on recommandait aux mamans de veiller à ce que leur bébé ne soit pas gêné par le bruit et la lumière. Aujourd'hui, on sait que les nouveau-nés ont besoin d’être stimulés et de pouvoir échanger. Dès les premières heures, ils montrent une attirance pour les visages humains et les voix. Ils sont déjà programmés pour communiquer, une activité qui, dans les premiers mois, consiste principalement à écouter et à rechercher le regard de l’autre, mais qui remplit déjà différentes fonctions.

D’abord, elle favorise la création des synapses, les connexions entre les cellules nerveuses qui se produisent lorsque nous vivons une expérience significative. Ensuite, elle permet d’éliminer l'excès de neurones dont nous disposons à la naissance, « remodelant » ainsi le cerveau et son potentiel cognitif. Enfin, la communication facilite le développement de la capacité d'autorégulation, l'empathie et le langage. Alors, comment peuvent faire les parents pour stimuler correctement leur enfant ? Nous vous présentons ici les premiers stimuli qui favorisent le développement des petits.

 

Stimulation de bébé: Parlez à votre bébé

Stimulation de bébé: parlez-lui
Commencez très tôt, même si votre bébé n’a que quelques jours et que vous pensez qu’il ne comprend pas encore ce que vous lui dites.

Que disent les études ?
Les différences dans l'apprentissage apparaissent dès la petite enfance. C’est ce que révèle une récente étude menée par l'Université de Stanford (USA) qui a comparé un groupe d'enfants en conditions d'exclusion sociale (recevant en moyenne 670 mots par jour) avec un autre groupe plus avantagé (12.000 mots par jour). Les enfants qui entendent un grand nombre de mots différents au cours de leurs premières années de vie savent plus rapidement les identifier, acquièrent un vocabulaire plus riche et apprennent à lire et à écrire plus facilement. En conclusion, en matière linguistique, les différences sociales et culturelles ont aussi des conséquences.

Que faut-il faire ?
Stimuler le langage ne coûte rien. Il suffit de parler ! Comment ? En utilisant, dans un premier temps, le langage du bébé, cette façon de parler que les adultes adoptent instinctivement pour communiquer avec des nouveau-nés et qui met l’accent sur les phonèmes vocaliques et les expressions du visage. Cette méthode facilite non seulement la compréhension des mots, mais aussi la tonalité affective et émotionnelle. Entre 9 et 12 mois, après avoir communiqué exclusivement en « face à face », l’enfant s’ouvre au monde : il montre du doigt un objet et maman le nomme. À 12 mois, il est capable de comprendre environ 50 mots, qu’il saura utiliser autour d’un an et demi, précisément parce que la compréhension précède la production.


Stimulation de bébé: Lisez beaucoup d’histoires à votre enfant

Stimuler bébé: lire des histoires
À partir de six mois, on peut proposer à bébé des premiers livres illustrés, dans un matériau et une taille appropriés (pour le bain, en tissu, etc.), avec des bords arrondis et des dessins très simples.

Que disent les études ?
Un autre élément ressort de l’étude menée par l'Université de Stanford sur les différences dans l'apprentissage : lire des histoires à haute voix et réciter des poèmes est bénéfique pour l’enfant car cela favorise la connaissance, le langage, et l’apprentissage scolaire. L’enfant en retire donc un bénéfice pendant les six ou sept ans à venir. Répéter les histoires aide l’enfant à se souvenir des mots, de leur sémantique et de leur relation grammaticale. Ainsi donc, les contes ne servent pas simplement à détendre et à endormir l'enfant. La structure des histoires, même simples, lui apprend à construire des liens de causalité et des liens temporels. Les histoires permettent de se socialiser, de partager des valeurs (morales) et de stimuler l'imagination afin d’apprendre à trouver des solutions aux problèmes.

Que faut-il faire ?
Les premiers livres doivent être faciles à manipuler, d’un grand format et suffisamment illustrés pour pouvoir suivre l'histoire que maman raconte. Il ne faut pas trop stimuler l’enfant, laissez-le aller à son rythme et découvrir ce qui l’intéresse le plus en l’accompagnant dans son voyage. Dès qu’il en est capable, laissez-le tourner les pages. Rappelez-vous que votre présence est une valeur ajoutée à la lecture.


Comment stimuler bébé ? Écoutez votre enfant

Stimulation de bébé: Ecoutez votre enfant
Il ne parle pas encore, mais il est capable de communiquer ses besoins. Prenez le temps d’observer votre enfant pour apprendre à déchiffrer ses messages et répondre à ses demandes : le consoler s’il est triste, l’encourager quand il se sent frustré, et partager ses petites joies.

Que disent les études ?
Les jeunes parents ont souvent peur de ne pas être capables d'interpréter les messages de leur bébé. Mais leur instinct est là pour les aider. Selon une étude du Département de Psychologie de l’Université de Milan Bicocca (Italie) dès qu’ils deviennent parents, les hommes et les femmes développent spontanément une faculté exceptionnelle qui leur permet d’interpréter les pleurs et les expressions du visage des nouveau-nés. Ils se révèlent mêmes capables de détecter les émotions d’un bébé qu’ils voient en photo et parviennent à identifier les différents degrés d'inconfort et de souffrance.

Que faut-il faire ?
Écouter un bébé, c’est faire attention à ses gazouillis, aux expressions de son visage, à sa façon de pleurer et de bouger. Un nouveau-né ne peut pas attendre, il a besoin d’une réponse immédiate. Cela ne signifie pas qu’il faut satisfaire ses moindres demandes indistinctement, il s’agit plutôt de lui montrer que nous faisons attention à lui. À partir de 10-12 mois, il n‘est pas nécessaire de répondre immédiatement ; on peut guider l'enfant par la voix : « Je suis ici ; la purée est presque prête... ». Vous lui apprenez ainsi à patienter.


Stimulation de bébé: Recevez des amis

Stimuler bébé en recevant des amis
Il est important que l'enfant ne soit pas confiné à un environnement composé uniquement de ses parents et grands-parents.

Que disent les études ?
Selon une étude récente, vivre avec d’autres personnes dans un environnement structuré stimule les zones du cerveau (les amygdales et certaines parties du cortex cérébral en relation avec elle) chargées des mécanismes de relation avec les autres.

Que faut-il faire ?
Transmettez à votre enfant le message selon lequel il est entouré d'amis à connaître, et non d'ennemis de qui se défendre. Encouragez donc les relations sociales et favorisez la crèche. Les parents peuvent s’organiser entre eux pour aller chercher leurs enfants et ainsi les habituer à être en présence d’autres adultes n’appartenant pas à la famille. Accueillez non seulement les petits camarades de vos enfants pour célébrer des anniversaires, mais aussi les adultes. Il est bon pour l'enfant de grandir dans un environnement ouvert et accueillant, sans a priori. Ce n’est que de cette façon qu’il deviendra un adulte capable d'interagir avec un monde chaque fois plus complexe, multiforme et multiculturel. Les amis de ses parents forment une petite communauté d’adultes de référence sur lesquels l'enfant pourra compter en cas de besoin. Et si vous voulez vous échapper en amoureux, vous ne serez pas obligés de laisser l’enfant à ses grands-parents. Vous pouvez aussi le confier à une baby-sitter en qui vous avez toute confiance.


Aidez votre enfant à avoir confiance en lui

Stimulation de bébé: Aidez votre enfant à avoir confiance en lui
Félicitez-le lorsqu’il réalise un travail ou se comporte bien, et apprenez-lui à résister aux difficultés.

Que disent les études ?
Des encouragements sont toujours plus efficaces que des menaces et des sanctions, mais ils doivent toujours être dosés. Selon une étude publiée dans la revue Scientific American, un excès de louanges ne favorise pas le développement d’une personnalité équilibrée car elle fait croire aux enfants qu'ils ne peuvent être aimés que s’ils répondent aux attentes de leurs parents. Au lieu de les faire grandir en ayant confiance en eux, cela les rend plus faible.

Que faut-il faire ?
Les compliments sont bénéfiques s’ils sont bien gérés, correspondent à un comportement vraiment méritoire, et ne deviennent pas une habitude. En résumé, comme toutes les choses de valeur, il faut éviter l’excès. Ils doivent être mis en relation avec le comportement et non pas avec l'enfant dans son ensemble. Il est préférable de dire : « Tu as fait un très beau dessin » plutôt que « Tu es le meilleur en dessin ». Plutôt que le résultat, c’est l’effort qu’il faut évaluer. Si vous voyez votre enfant en difficulté, n’intervenez pas immédiatement : montrez-lui que vous êtes présente, encouragez-le, mais permettez-lui de trouver lui-même la solution. Ainsi, l’enfant apprend à ne pas se laisser vaincre par les difficultés et à se rendre compte qu'il peut faire les choses seul.


Comment stimuler bébé ? Faites-lui Beaucoup de câlins

Stimuler bébé par des massages
Faites-lui des bisous sur le ventre, prenez-le dans vos bras, peau contre peau et bercez-le doucement, avec des gestes tendres… Une relation naturelle qui s’établit entre la mère et le bébé dans les premières semaines de vie.

Que disent les études ?
La nécessité du contact est une question de survie biologique. Le travail de John Bowlby, publié après la Seconde Guerre mondiale, est déjà un classique. Il parle de la fragilité du système immunitaire des bébés en orphelinats, totalement privés de tendresse et de câlins, à tel point que cela influe sur le taux de mortalité. Une autre expérience qui a fait école est celle des « singes d’Harlow ». Ainsi, on a proposé à des primates restés toute une journée sans nourriture, deux poupées : l’une en fil de fer, avec de la nourriture à l'intérieur, et l’autre en tissu, mais sans nourriture. Bien que l'alimentation soit un besoin vital, le besoin de tendresse le dépasse, même chez les singes, qui ont choisi la seconde poupée.

Que faut-il faire ?
Laissez-vous guider par votre instinct et le plaisir du contact avec votre enfant. Vous devez tous les deux prendre du plaisir à ces câlins, ces caresses, ces massages. Les baisers et les caresses de sa maman détendent le bébé lorsqu’il est énervé, ils soulagent ses coliques… Vous pouvez aussi prendre un cours de massage pour bébé et utiliser des huiles essentielles. Cependant, rappelez-vous que la valeur ajoutée pour votre enfant ce n’est pas la maîtrise d’une technique, mais le contact de votre peau, qui fait aussi d’ailleurs des miracles lors de la visite chez le pédiatre : si votre bébé vous sent proche de lui lors de l'examen médical, il ne vivra pas cette expérience comme une intrusion.

 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé