L’administration de l'alimentation des bébés prématurés s’effectue par voie intraveineuse et gastrique. Le contrôle de l’alimentation de ces enfants requiert un contrôle rigoureux de la part des néonatologistes.

 

 

L'alimentation des bébés prématurés doit être très surveillée, car l'excès de nutriments pourrait être à l’origine de problèmes. Chaque jour, on calcule les calories administrées par intraveineuses (pour un maximum de 110 à 120 calories par kilo de poids corporel et par jour) ainsi que les centimètres cubes (de 120 à 150cc) d’aliments en fonction du nouveau-né et de son évolution.

Les médecins évaluent l'évolution du bébé prématuré. L’administration de son alimentation par intraveineuse est remplacée progressivement par une administration par voie gastrique. L’administration de l’alimentation par sonde naso-gastrique nécessite la pose d’un petit tube en plastique flexible, qui relie la bouche à l'estomac. Ces sondes sont utilisées pour acheminer la nourriture vers l'estomac jusqu'à ce que le bébé puisse s’alimenter par la bouche.

Les problèmes les plus fréquents dans l’administration de l'alimentation des bébés prématurés sont liés aux niveaux de glucose (hypoglycémie et hyperglycémie), à l'acidose (qui peut être métabolique ou respiratoire et qui implique un pH inférieur à la normale dans le sang), à l'urémie (diminution de la perfusion rénale) et à la septicémie nosocomiale (maladies infectieuses contractées à l'hôpital).

C'est la principale raison pour laquelle les néonatologistes effectuent un contrôle très rigoureux auprès des bébés prématurés.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM



banner bebe

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

 

 

Pratique_bebesetmamans.jpg