Une œsophagite et des complications respiratoires sont les complications les plus fréquentes dont peut souffrir un bébé avec un reflux gastro-œsophagien. Une asphyxie est, quant à elle, le danger le plus grave auquel peut être exposé le bébé.

 

La croissance du nourrisson qui souffre de reflux gastro-œsophagien n'est, en général, pas affectée et ces bébés grandissent de manière normale. En effet, les bébés qui souffrent de ce trouble digèrent et absorbent parfaitement la nourriture. Les conséquences les plus fréquentes du reflux chez les bébés sont en général de deux sortes: une œsophagite et des complications respiratoires.

L'œsophagite

L'œsophage s'irrite facilement s'il entre en contact avec les sucs gastriques. Si ce contact a lieu trop souvent, comme c'est précisément le cas avec le reflux gastro-œsophagien, l'œsophage s'irrite et cela produit une sensation de brûlure très désagréable à l'enfant. C'est pour cette raison que l'enfant pleure souvent, car il exprime par là son malaise.

Dans les cas les plus graves, l'inflammation s'approfondit dans la paroi de l'œsophage et, lorsqu’elle est soignée, sa cicatrisation provoque un rétrécissement de l'œsophage.

Les complications respiratoires

Les nourrissons affectés par le reflux gastro-œsophagien souffrent de régurgitations fréquentes. Le lait caillé, en remontant dans la bouche, peut arriver facilement au larynx (qui se situe à l'entrée de la trachée), à la trachée elle-même et même jusqu'aux bronches.

Si cela arrive, l'enfant souffre de violentes quintes de toux qui ont tendance à limiter l'air aspiré. Mais, en général, la régurgitation n'arrive que jusqu'au larynx et provoque une petite toux qui peut persister longtemps chez les enfants qui souffrent de ce reflux.

Assez souvent, les substances étrangères qui ont pénétré dans les bronches provoquent des bronchites chez l'enfant, voire même des pneumonies qui se manifestent par de la fièvre et des difficultés à respirer.

Actuellement, on considère que le simple contact direct du lait avec les muqueuse des voies respiratoires (trachée et bronches) produit une sensibilisation et est la cause d'allergie qui, en deuxième lieu, peut se manifester avec des attaques d'asthmes chez l'enfant.

Le danger le plus grave pour un bébé qui souffre de reflux gastro-œsophagien est la possibilité d'asphyxie. Cela arrive de temps en temps à cause d'un reflexe qui peut se déclencher chez le nourrisson lorsqu'un corps étranger pénètre dans sa trachée, même si celui-ci est très petit.

Si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à consulter notre pédiatre.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
2 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - hélène

    Enfin un article tout public qui parle de ce problème dont souffre de nombreux bébés (dont le mien). Les parents se sentent tellement seuls face à ce trouble qui peut perdurer parfois jusqu'au 2 ans de l'enfant. Donc merci pour et article!

  • Invité - comby

    Bonjour, est-ce que l'auteur est médecin ? merci