Chaque année, près de 13 millions de prématurés naissent dans le monde, soit 10% des naissances. Voici quelques conseils sur le développement des bébés prématurés un fois sortis de l'hôpital, et l'importance des soins néonatals.

Pour marquer la Journée Internationale des Enfants Prématurés, célébrée le 17 novembre, nous vous présentons un décalogue de conseils et de recommandations visant à sensibiliser les parents sur l'importance des soins néonatals et à les aider à prendre soin et à accompagner leur bébé une fois sortis de l'hôpital. On estime que, chaque année, près de 13 millions de bébés naissent prématurés dans le monde entier (soit 10% de l’ensemble des naissances), un chiffre qui n'a cessé de croître ces dernières années. On considère comme prématurés tous les nourrissons nés avant 37 semaines de grossesse.

1. Demandez et comptez avec le soutien de la famille. Que vous soyez jeune parent ou parent confirmé, il s’agit d’une période très intense et émotionnelle dans votre vie. Elle nécessite de prendre certaines habitudes qui ne sont pas toujours très simples. Ce sera plus facile avec l’appui de votre famille et de vos amis pour vous aider à vous organiser et pour vous réconforter.

2. Informez-vous à l’avance. Les bébés prématurés naissent souvent après des grossesses pas forcément à risque, mais compliquées. Renseignez-vous pour savoir ce à quoi vous allez être confrontés. Il existe de nombreuses sources d’information et d’associations pour vous aider à mieux comprendre, vous conseiller, et vous tranquilliser.

3. Établissez une relation de confiance avec l'équipe médicale. Chaque cas est différent. Les processus et les technologies font énormément de progrès pour le bien des nouveau-nés. Établissez une relation de confiance avec l'équipe médicale afin de pouvoir poser vos questions, agir ensemble, et être bien informés quand viendra le moment de prendre une décision rapide.

4. Le lait maternel est la meilleure source de nutrition. Même si votre bébé est en couveuse, vous pouvez l’allaiter. Le lait maternel est le meilleur aliment pour les nouveau-nés. Renseignez-vous auprès de l'équipe médicale pour savoir si vous pouvez allaiter votre bébé ou s’il est préférable que vous tiriez votre lait et laissiez des biberons préparés au service de soins intensifs.

5. Essayez d'être présents et de passer du temps auprès de votre bébé. Pensez que vous faites partie de l'équipe qui s’en occupe, demandez-leur à passer le plus de temps possible auprès de votre bébé. Votre voix lui est familière, il vous sentira proche et cela le rassurera.

6. Le contrôle de la température est important. On connaît depuis de nombreuses années l'importance de la régulation de la température et son impact sur le développement du nouveau-né. Bien que votre bébé vous paraisse isolé et sans défenses, les avancées technologiques en matière de couveuses permettent d’offrir aux nourrissons un microenvironnement idéal pour leur développement, fournissant des niveaux d'oxygène, d'humidité et de température appropriés. Elles sont conçues pour créer un microclimat qui permet de réduire l'effet du stress thermique en maintenant le bébé dans une zone thermique neutre.

7. Apprenez à connaître votre bébé. Au cours de la première année, l’évolution des prématurés est différente de celles des bébés nés à terme, car elle est fondée sur l'âge exact, calculé à partir de la date à laquelle ils auraient dû naître et non pas de leur âge chronologique, en fonction de la date réelle de l'accouchement. Apprenez à mieux comprendre le développement moteur de votre bébé et comment l’encourager à évoluer par le toucher, les massages, la compréhension du mouvement.

8. Préparez votre retour à la maison. Votre bébé peut avoir besoin de certains médicaments, d’une surveillance ou de soins supplémentaires comme de l'oxygène. Pensez à ce dont vous allez avoir besoin. Rappelez-vous que vous n'êtes pas seul et n’hésitez pas à demander de l'aide et des conseils.

9. À la maison également, vous pouvez demander de l'aide. Il est normal de se sentir dépassé lorsque l’on passe d’un service de néonatologie avec une surveillance 24 heures sur 24 à être seule à la maison. N’hésitez pas à demander l’aide de la famille, des amis, de l’équipe médicale, et à vous renseigner auprès de votre mutuelle ou de la Sécurité Sociale sur les prestations dont vous pouvez bénéficier.

10. Partagez votre expérience. Dès que vous vous sentirez prêts, partagez votre expérience avec d’autres familles, des équipes médicales, des associations... Les progrès dans la recherche et les avancées technologiques ont contribué à augmenter le taux de survie des prématurés à des niveaux jusqu'alors inconnus.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé