Bébé vient de naître et on va enfin pouvoir prendre ses mesures en réel, hors de l’utérus maternel.


On contrôle le développement du nouveau-né à travers la mesure de trois paramètres : le poids, la taille et la circonférence du crâne, en se basant sur des courbes de croissance exprimées en percentiles. Si le nouveau-né se situe dans une valeur de percentile entre 3 et 97, tout est parfaitement normal. En-dessus ou en-dessous de ces valeurs, on considère qu’il y a une anomalie de croissance qui nécessite des examens spécifiques.

Si le bébé se trouve au-delà du 97ème percentile, on parle de croissance intra-utérine excessive par rapport à l'âge gestationnel ; en-deçà du 3ème percentile, on parle de retard de croissance intra-utérine. Dans les deux cas, il est nécessaire de suivre minutieusement la croissance de l'enfant pour identifier les causes de l’anomalie. L’excès ou le retard de croissance pendant la grossesse peuvent être dus à une prédisposition de la maman à certains syndromes affectant le métabolisme, comme le diabète, l'hypertension ou l'obésité.

Les standards internationaux

Aujourd'hui, grâce à une étude menée récemment à niveau international et prenant en compte 60.000 mamans et 20.000 nouveau-nés de huit pays différents, nous disposons de nouvelles courbes de croissance « internationales » permettant de détecter avec plus de précision d’éventuelles anomalies de la croissance.

Que faire si bébé est « trop petit » par rapport à son âge gestationnel ?
Le pédiatre, en accord avec le spécialiste, suivra avec une attention particulière la croissance du nouveau-né pendant les premiers mois de vie. Dans tous les cas, le lait maternel reste l'aliment idéal pour assurer le bon développement du bébé ; de plus, le lait maternel renforce les défenses immunitaires de bébé, le protégeant ainsi de nombreuses pathologies. C’est pourquoi on conseille aux mamans qui, pour une raison ou pour une autre, ne peuvent allaiter, de faire appel à une banque de lait.


Chaque enfant suit son propre rythme de croissance
Ces courbes de croissance, en plus de constituer un outil de diagnostic précieux, permettent également de rassurer les parents et d’éviter des angoisses inutiles. La croissance est un phénomène très personnel. Par exemple, si le bébé se situe dans la frange la plus basse des percentiles, sans être en-dessous, et qu’il grandit régulièrement, il n’y a pas à s’inquiéter : il suit son propre rythme.

En conclusion, concernant la croissance de bébé, il est absolument inutile de toujours vouloir comparer avec d'autres enfants plus « grands ». Chaque enfant est unique, en matière de croissance également. D'autres problèmes sont en revanche beaucoup plus préoccupants, comme le surpoids et l'obésité qui affectent en France un enfant sur 5* et peuvent conduire à des troubles de santé graves, à court ou à long terme.

* Source : http://www.inpes.sante.fr/30000/actus2012/008-obesite-infantile.asp

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé