Rachitisme et importance de la vitamine D

Un bébé et son pédiatre

La maladie osseuse la plus fréquente au cours de la croissance est le rachitisme. Pour éviter cela, il est nécessaire de maintenir un régime alimentaire avec des niveaux adéquats de nutriments et de vitamines pendant la grossesse et la première année des enfants.

 

Actuellement, le rachitisme est une maladie qui affecte principalement les enfants dans les pays en développement, en raison des graves problèmes de malnutrition dont souffrent les femmes enceintes et les enfants. Concernant les pays développés, une série de conseils et de recommandations permettent aux mères de ne pas être inquiétées par cette maladie.

 

(Ça peut vous intéresser : Plus de calcium et de vitamine D pendant la grossesse et l'allaitement)

 

Qu'est-ce que le rachitisme ?

Le rachitisme est une maladie causée par une carence en vitamine D, en calcium ou en phosphore. Ses effets sont caractérisés par le ramollissement des os, qui peut entraîner une déformation ou des fractures, par exemple.

La malnutrition, les gènes, le manque d'exposition au soleil, les problèmes hépatiques, l'intolérance au lactose ou le régime végétarien peuvent également augmenter les risques de souffrir du rachitisme. Les enfants âgés de 6 à 24 mois (période durant laquelle les os grandissent rapidement) sont les plus touchés par le rachitisme, mais pas les nouveau-nés.

Dans les pays développés, le rachitisme a un faible impact grâce à la bonne nutrition et au suivi médical des enfants. Cependant, le mode de vie de la société d'aujourd'hui, y compris l'utilisation de vêtements qui couvre presque tout le corps, les loisirs en intérieur et la surprotection solaire (par l'utilisation excessive d’écrans solaires) peuvent provoquer une diminution des niveaux de vitamines D dans le sang. C’est d’ailleurs pour cette raison que les pédiatres prescrivent souvent aux enfants des suppléments vitaminiques de ce type.

 

Rachitisme : quand faut-il s’inquiéter ?

Les enfants rachitiques souffrent généralement de douleurs, de crampes, de faiblesse musculaire, d’un retard dans la croissance, dans le développement psychomoteur et de la dentition. Ils peuvent aussi souffrir de malformations du crâne, des os (jambes arquées, épaississement de la jonction des côtes avec le sternum, etc.). Ils ont une plus grande tendance à avoir des infections, à transpirer davantage et même des convulsions ou tétanie (contraction musculaire maintenue) dans les cas les plus avancés.

Avant toute apparition de l'un de ces symptômes, emmenez votre enfant chez le médecin. Il se chargera de diagnostiquer s'il s'agit de rachitisme, grâce à la réalisation de tests sanguins et de radiographies des os concernés.

 

Traitement contre le rachitisme

Le traitement le plus commun du rachitisme est l'administration de vitamine D par voie orale pendant quelques mois, ainsi que des suppléments de calcium.

Pour prévenir cette maladie, tant pour les femmes enceintes que pour les enfants, il est important d’avoir une alimentation équilibrée riche en vitamine D, ainsi que de s’exposer régulièrement (mais modérément) au soleil.

 

(Ça peut vous intéresser : Produits laitiers, riches en vitamine D)

 

 


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Articles pour vous

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

Le Coin des Mamans : activités récentes

banner bebe