Inflammation du gland chez le bébé

Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]
Gland rouge de bébé

Bébé a la peau rouge à l’extrémité de son pénis. Il pleure au point que cela vous rend vous aussi nerveuse. Cela peut être une balanite, le terme savant qui désigne une inflammation du gland. Cette maladie, fréquente chez les bébés garçons, est très souvent d’origine infectieuse. Comment y faire face ? Comment la soigner et éviter qu’elle ne fasse plus de récidives ? Découvrez nos réponses ici.

L’inflammation du gland chez le bébé : souvent un problème d’hygiène

L’inflammation du gland chez bébé est une maladie couramment vue par les pédiatres. Souvent, cette pathologie survient en même temps qu’un phimosis, un trouble caractérisé par un prépuce trop serré. En absence d’espace, la peau ne peut pas glisser sur le gland, causant l’accumulation, à l’intérieur, de saletés. L’infection s’installe alors, puisque le nettoyage du gland est compliqué.

Pour reconnaître une balanite, il suffit d’inspecter le pourtour du gland et le prépuce. On retrouve un gonflement et un changement de couleur puisque la surface vire vers le rouge. Au toucher, le gland est chaud et réveille une douleur. Dans le prépuce, il peut y avoir des sécrétions purulentes très malodorantes. Tous ces signes s’accompagnent d’une irritabilité de votre bébé, des urines fréquentes, des pleurs au moment de faire pipi et aussi de fièvre.

 

L’inflammation du gland chez le bébé : quel est le mécanisme ?

Les germes les plus incriminés dans l’inflammation du gland chez le bébé sont les streptocoques, les Pseudomonas aeruginosa. L’infection peut aussi être due à un champignon, le Candida albicans. Plus rarement, elle peut être causée par un Trichomonas vaginalis.

À part le phimosis qui rend difficile la toilette du gland de bébé, on pointe aussi du doigt l’insuffisance d’hygiène. Par exemple, après que bébé a fait pipi, il faudrait lui nettoyer le gland. Des gouttelettes d’urines accumulées dans cet espace sont responsables d’une inflammation du gland. D’ailleurs, cette partie du pénis contient déjà une substance blanchâtre appelée « smegma » produite par les glandes sébacées et des morceaux microscopiques de peau. Lorsque le smegma est mélangé à l’urine, la probabilité d’une inflammation du gland est élevée.

 

L’inflammation du gland chez le bébé : comment résoudre le problème ?

Une hygiène méticuleuse au niveau du gland de bébé est capitale pour éviter une éventuelle balanite. La toilette doit se faire quotidiennement à l’eau froide et au savon désinfectant. Si l’inflammation du gland est déjà présente, il faut une application de désinfectants prescrits par votre pédiatre sur toute la partie enflammée. Si les symptômes sont très graves, il prescrira des antibiotiques à votre bébé.

Une inflammation du gland chez le bébé doit être rapidement soignée. En effet, l’infection en cause peut s’étendre et causer une septicémie. Dans ce dernier cas, une hospitalisation est même nécessaire.

 

Inflammation du gland chez le bébé : quand faut-il aller chez le pédiatre ?

Tant que l’inflammation s’améliore pendant les deux jours suivant la toilette antiseptique, vous n’avez pas besoin de courir chez le pédiatre. Par contre, si malgré ce traitement, aucun signe d’amélioration n’est visible, il vaut mieux avoir une consultation pour éviter des complications infectieuses.

D’autres signes révèlent une gravité du cas et incitent à une consultation pédiatrique. Ce sont notamment la fièvre, l’impossibilité d’uriner (bébé ne mouille pas du tout sa couche et se tord de douleur), l’abondance des sécrétions purulentes et la récurrence de l’inflammation en elle-même.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe