Votre bébé pleure et se met en colère lorsque vous partez le matin ? Voici quelques conseils pour aider votre enfant à gérer les premières séparations.

Chaque matin, avant que vous partiez au travail, ce sont toujours les mêmes pleurs et crises de colère. Pour la maman qui doit se séparer quelques heures de son enfant, c'est un véritable drame. Mais il n’y a pas le choix et, à la fin, il faut qu’elle laisse son bébé à la nounou, même si, à l’entendre pleurer, la tentation est grande de faire demi-tour et de le prendre dans ses bras, sans parler du sentiment de culpabilité qu’elle peut ressentir…

Il est normal que l’enfant pleure les premières fois qu’il doit se séparer de ses parents. Ces larmes montrent qu’il est très attaché à sa maman. Bien sûr que les parents ne doivent pas rester insensibles à ces pleurs, mais ils doivent l’aider à se séparer progressivement. Par exemple, au moins pendant les premières semaines, vous pouvez rester avec lui à la crèche afin de faciliter l’adaptation à son nouvel environnement.

Il est important d'expliquer à l'enfant que sa maman reviendra bientôt. Le devoir des parents est de rassurer l'enfant et de l’aider à dépasser sa peur et son angoisse. Si l'enfant est sous la garde d'une nounou, d'une grand-mère ou d'une autre personne de référence, il est souhaitable que ce soit celle-ci qui se déplace au domicile de l'enfant, afin qu’il ne ressente pas cette nostalgie de l’environnement familial et de ses habitudes. Avant de le quitter, on peut installer l'enfant à des activités qui normalement l’apaisent et l’amusent.

Séparation d'avec bébé : les comportements à éviter

- Ne pas recourir à des punitions, des menaces ou des promesses de cadeaux pour que l’enfant reste à la garderie ou chez la nounou. Il suffit de lui faire des câlins et de lui montrer beaucoup d'amour pour l’aider à affronter les premières séparations.

- Ne jamais mentir ni partir en secret, sans avoir avant préparé l’enfant à cette séparation. En plus d'un comportement peu éducatif, la principale conséquence des mensonges et de la tromperie des adultes est la perte de confiance de l'enfant envers eux.

- Eviter les comportements anxieux ou nerveux dus à un excès d’improvisation ou de distraction. L'enfant considèrerait qu’il n’a pas de base affective sûre et ressentirait de l’insécurité et de la peur au moment de la séparation.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - Sabrina 25

    Bonjour je mapel sabrina, mon petit bout de choux a 13 mois et début septembre il va aller cher la nounou.. J'appréhende vachement de le laisser, pour lui et pour moi aussi..c'est dur