Comment bébé perçoit-il nos émotions ? Comment réagit-il face à la nervosité et l'agitation de ses parents ? La psychologue Rachel de Diego nous explique comment les bébés apprennent à gérer les émotions, dès la naissance.

 

Lorsque bébé naît, sa survie et son développement dépendent entièrement des soins qu’il va recevoir. Nous, ses parents, ou ceux qui ont la responsabilité de l’enfant, allons alors jouer un rôle fondamental dans sa protection… mais personne ne nous a expliqué comment il fallait faire.

Comment prendre soin de mon bébé ?

De nombreuses maternités insistent sur l’importance du lien mère-enfant dès la naissance, et le favorisent en y incluant également le papa. Lorsqu’il arrive au monde, bébé se retrouve dans un environnement froid, chargé de lumière et de bruits, globalement beaucoup plus hostile que le ventre maternel et où il lui est aussi plus compliqué de satisfaire ses besoins de base comme la nourriture, le sommeil, le besoin de protection et le contact.

À la naissance, le cerveau du nouveau-né est encore immature ; il doit se développer jusqu’à atteindre une certaine maturité, ce qui ne veut pas dire qu’il sera alors totalement indépendant.

Accompagner les émotions des enfants

Les soins et les stimuli que reçoivent les enfants au cours des trois premières années de leur vie sont essentiels pour la construction et la modélisation d'un cerveau sain et capable de faire face aux défis d’ordre cognitif, émotionnel et social qu’il va devoir affronter.

Les émotions nous accompagnent dès la naissance : la peur et la sérénité, la colère et la joie, etc… Vous comprenez alors qu’il vous faut aider votre enfant à développer son intelligence émotionnelle !

Bébé peut ressentir de la colère s’il a faim et qu’il n’obtient pas de nourriture, ou s’il a froid… Puis il peut se sentir soulagé dès qu’il reçoit ce dont il a besoin. Les caresses, les étreintes et les câlins sont, pour lui, des sensations des plus satisfaisantes qui lui apporteront joie et sérénité.

Des études expérimentales menées sur des bébés chimpanzés ont montré que la séparation de la mère pendant un long laps de temps, la privation de soins, de caresses de donc de contact, prédispose à un comportement plus impulsif et agressif. Ce qui nous amène à la conclusion qu’en l'absence de démonstrations affectives, le cerveau se prépare à un environnement hostile auquel il va répondre par une conduite agressive.

Bébé répond à ce qu’il perçoit

Si les bébés ne sont pas en mesure de s’exprimer avec des mots, en revanche ils sont tout à fait capables de percevoir les émotions que nous leur transmettons et de répondre à ces stimuli. Nous pouvons parfaitement communiquer avec bébé à travers le toucher, les soins que nous lui prodiguons, les berceuses et la voix. Les bébés sont aussi capables d'évaluer le ton de la voix : ainsi, ils seront effrayés par nos cris ou si nous nous énervons, et se calmeront si nous leur parlons sur un ton calme et doux. Les câlins et l’affection sont d’une extrême importance !

En donnant le meilleur de nous-mêmes, comme parents, nous permettons à l’enfant et au futur adulte de se développer et de vivre heureux et en parfaite harmonie, ne l’oubliez pas !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Bonsoir, je suis maman d'une princesse de 7 mois. J'ai une question j'allaite ma fille, mais il n'y a plus qu'un sein qui produit du lait, heureusement suffisamment pour la nourrir.
    Quelqu'un a déjà eu ce problème ? Car je me dis qu'il y a peu étre un soucis avec l'autre sein (pas de douleur).
    Le soucis est aussi esthetique car d'un côté j'ai un sein assez gros alors que de l' autre j'ai retrouver ma petite poitrine.
    Merci pour vos commentaires