Grace au Diagnostic Génétique Préimplantatoire, est né le premier bébé sans le gène du cancer qu’il avait 80% de chances d'hériter.

 

Il s'agit du premier bébé espagnol né en utilisant cette technique: le Diagnostic Génétique Préimplantatoire (DGP). Cette technique permet de sélectionner les embryons libres d'anomalies chromosomiques et de mutations génétiques afin d'assurer une descendance saine. Ce bébé avait 80% de chances de développer un cancer du sein.

C’est le premier cas de cancer héréditaire pour lequel la Commission Nationale pour la Procréation Médicalement Assistée Espagnole avait donné son approbation. Jusqu'à présent, le Diagnostic Génétique Préimplantatoire avait seulement été autorisé à sélectionner des embryons sains dans des couples porteurs de maladies génétiques graves et à des fins thérapeutiques, comme avoir un enfant pour guérir un frère ou une sœur. Seulement 5% de tous les cas de cancer du sein sont héréditaires.

Et vous, que pensez-vous de la sélection génétique des embryons à des fins thérapeutiques ? Pensez-vous qu’il faille définir certaines limites ? Nous vous remercions de laisser vos commentaires à la fin de cet article.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre