Peu après la tétée, le bébé peut régurgiter le lait avec force, comme s’il s’agissait du jet d'une fontaine. Que faire dans ce cas-là ?


Bien souvent,
 le vomissement peut être causé par une intolérance aux protéines du lait de vache (cette intolérance peut se produire aussi chez les enfants qui sont allaités au sein, en réaction au lait que la maman consomme). Dans de rares cas, ce trouble peut correspondre aux symptômes d'une sténose du pylore, c'est-à-dire à un rétrécissement de la valve qui relie l'estomac à la première partie de l'intestin (duodénum).

Ce trouble se produit entre la troisième et la quatrième semaine de vie. Il consiste en des crises de vomissements qui deviennent, au fur et à mesure que les heures passent, de plus en plus rapprochées et intenses.

Que faire si mon bébé souffre de régurgitation ?

Le vomissement est un symptôme que vous ne devez pas sous-estimer chez votre bébé. Consultez votre pédiatre pour savoir si vous devez lui administrer une solution orale (vendue en pharmacie) pour éviter qu’il ne se déshydrate. Donnez-la lui à petites gorgées, pour ne pas courir le risque de provoquer de nouveaux vomissements. Mettez-la auparavant dans le réfrigérateur, afin d'atténuer son odeur caractéristique.

Si le vomissement est lié à une intolérance, votre pédiatre peut vous prescrire un lait hydrolysé adapté aux bébés allergiques. Si, au contraire, il s’agit d’une sténose du pylore, il faut avoir recours à une intervention chirurgicale. En réalisant une échographie, le médecin vérifie si l'enfant souffre de ce trouble. Ensuite, en pratiquant une petite incision qui requiert une anesthésie générale, il atteint la valve, élargit les fibres, et leur rend leur diamètre normal.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé