Surveillez le pipi de bébé : peu d'urine

Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]
Mon bébé fait peu pipi

Parmi notre série d’articles sur les problèmes urinaires chez bébé, nous vous parlerons ici de ce qui entoure la diminution de l’émission d’urine. Ce symptôme peut être alarmant, mais généralement, il est transitoire. Que faire si bébé fait très peu pipi ? Quand voir le pédiatre ?

Peu d'urine chez le bébé : comment s'en rendre compte ?

Normalement, bébé doit faire pipi régulièrement. La fréquence des changes devrait donc être rythmée, surtout si bébé est allaité. Un bébé qui remplit bien ses couches est un bébé qui va bien. Généralement, l’abondance des urines n’est donc pas un symptôme inquiétant. Vous remarquerez que votre enfant émet moins d’urines quand la fréquence des changes diminue. Vous vous attendez à ce qu’il mouille sa couche à une heure précise, mais rien ne se passe. Il est important d’identifier ce symptôme assez tôt pour pouvoir soigner correctement votre enfant.

La surveillance des urines de bébé fait partie des tâches de vigilance exigées aux mamans. Avec l’habitude, vous saurez comparer le volume d’urine de votre enfant pendant plusieurs jours successifs. La moyenne chez un bébé en bonne santé est de 5 à 6 couches par jour.

 

Peu d'urine chez le bébé : les causes

Plusieurs facteurs peuvent influencer le volume des urines d’un petit enfant : la chaleur, la température corporelle, l’alimentation… Si un bébé a pris moins de lait ou s’il vient d’être sevré, il est normal qu’il urine moins et qu’il laisse une couche sèche. Par temps chaud, ne vous inquiétez donc pas que bébé émet peu d’urine. De même, si bébé a une forte fièvre, concentrez-vous plutôt sur ce qui pourrait causer la fièvre : une infection passagère ou une inflammation. En effet, dans ces deux cas, l’élimination des liquides se fait par la transpiration ou par les gouttelettes expirées, ce qui réduit l’élimination par les reins et la vessie.

Certaines maladies plus graves mais moins fréquentes peuvent être à l’origine d’une diminution du volume des urines. Il s’agit de pathologies liées à une insuffisance rénale. D’autres symptômes accompagnent la maladie, et le diagnostic doit être plus approfondi chez le pédiatre.

 

Peu d'urine chez le bébé : que faire ?

Vous allaitez votre bébé et vous notez une diminution de ses mictions ? Une déshydratation est probable. Augmentez les fréquences de ses tétées, surtout si elles sont de courte durée. En effet, la première partie du flux de lait contient plus d’eau et servira à étancher sa soif.

Chez un bébé sevré, l’augmentation et la diversification des boissons est recommandée. Introduisez du jus de fruits et de légumes, sans addition de sucres, et des bouillons à ce qu’il boit en journée. L’eau reste toutefois la meilleure boisson à consommer sans modération.

 

Bébé urine peu : quand s’alarmer ?

Si, au bout d'une semaine après avoir pris ces mesures, le volume d’urine de l’enfant ne change pas, une consultation pédiatrique s’impose. Ce symptôme peut aussi cacher une cassure de la courbe de poids et un ralentissement de la croissance. Une irritabilité ou une douleur au moment de la miction doit faire penser à une infection urinaire, un problème qui repose sur les compétences d’un pédiatre.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe