Combattre les coliques grâce à l'homéopathie

Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]
Bébé et maman qui sourrient

Les trois premiers mois de vie sont une période d’adaptation pour le tube digestif du bébé. Les dysfonctionnements sont souvent source d’irritabilité. Par exemple, les coliques du nourrisson figurent parmi les petits bobos du quotidien auxquels l’homéopathie peut apporter une solution. Prenez note de nos conseils pour soulager votre bout de chou.


Les coliques du nourrisson : courantes mais non dangereuses

Les coliques correspondent à des spasmes intestinaux en lien avec la présence de gaz. Elles surviennent généralement en soirée. Le bébé pleure et devient difficilement inconsolable. Un nourrisson souffrant de coliques peut crier d’inconfort pendant des heures. Les parents finissent donc par s’épuiser en tentant d’apporter le calme en le berçant ou en le câlinant. Il s’agit bien évidemment d’un souci temporaire puisque les douleurs cèdent à l’émission de gaz.

Par contre, il est fortement possible de se retrouver avec les mêmes plaintes le lendemain et les jours suivants. Certains spécialistes de la petite enfance pointent du doigt l’alimentation de la maman ou son anxiété. D’autres pensent que les coliques proviennent d’une immaturité du système digestif du bébé. Ces troubles peuvent céder spontanément quand ils sont pris avec sérénité, d’après l’avis de certains pédiatres.

Ça peut vous intéresser : Soulager les coliques du nourisson avec la méthode Rubio

 

Les bienfaits de l’homéopathie chez les bébés

Homéopatie contre les coliques de bébé

L’homéopathie dispose de substances efficaces sur les coliques du nourrisson. Voici les plus recommandées :

- Colocynthis : Il est prescrit en cas de fortes coliques calmées par la position en repli avec pression sur le ventre. On l’utilise lorsque la crise apparaît dans l'après-midi.

- Camomille : Elle fait ses preuves sur un bébé agité et inconsolable, qui pleure intensément au point de rougir.

- China : Cette substance est recommandée lorsque l’agitation de l’enfant semble incontrôlable.

- Nux Vomica : Il est à prendre en cas de troubles digestifs associés, notamment la constipation.

- Cuprum Metallicum : Cette substance similaire au Colocynthis est recommandée en cas de crises au milieu de la journée.

- Carbo Vegetabilis : Il est utilisé quand l’enfant très agité est tout pâle au niveau du visage, et qu’il évacue des gaz.

- Magnesia Carbonica : Similaire au Colocynthis, cette substance est prescrite en cas de ballonnements perceptibles.

 

L' homéopathie pour bébés : quelle dose faut-il lui donner ?

Homéopathie contre les coliques du nourrisson

Le traitement homéopathique est fourni sous forme de granules à mettre sous la langue ou à dissoudre dans l’eau. Les concentrations adaptées au bébé correspondent à 5CH ou à 9CH en cas d’anxiété chez les parents. L’administration est à faire 3 ou 4 fois par jour. Se référer aux conseils d’un médecin homéopathe reste la meilleure attitude.

L’aide de la phytothérapie contre les coliques du nourrisson

Les plantes ont aussi leur lot de bienfaits sur les coliques du nourrisson. Les extraits hydro-enzymatiques de fenouil et de mélisse, dépourvus d’alcool, calment les tiraillements dans le ventre de bébé. Pour doser ces remèdes phytothérapeutiques, il faudra tenir compte du poids de l’enfant. Ces extraits sont à prendre avant chaque repas, à raison de 1 à 5 gouttes, trois fois par jour.

Combattre les coliques du nourrisson : l’alimentation de la maman

Moins de produits laitiers chez la maman garantit moins de coliques chez le nourrisson et c’est prouvé par des études fiables. En oubliant temporairement les yaourts, le lait de vache et les fromages, elle peut, en une semaine, réduire les troubles digestifs chez son enfant allaité.

 

Les bienfaits du massage sur les coliques des bébés

Homéopathie contre les coliques du nourrisson

Une petite séance de massage doux sur le ventre de bébé peut avoir des effets remarquables sur les gaz. Il faut avoir la main réchauffée au préalable et effleurer en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Généralement, bébé se calme après l’évacuation des gaz responsables de la distension colique. Un ostéopathe pédiatrique est d’un excellent conseil dans ce genre de situation.
Pour calmer les coliques de bébé, on peut aussi le tenir dans les bras et lui faire profiter du bercement produit par la marche.

Ça peut vous intéresser : Massage pour bébés : les conseils d’une experte

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - veronique

    Bonjour, dans votre article vous indiquez que le massage du ventre doit se faire dans le sens contraire des aiguilles d'une montre! ce n'est pas le cas il faut aller de gauche à droite du haut vers le bas car le colon part du bas à gauche et termine en bas à droite!!!! et pas l'inverse!! vous risquez d'empirer les symptômes des enfants