Vous rêvez de faire porter de jolies boucles d’oreilles à votre fille, mais vous n’êtes pas sûre de la décision à prendre. Vous aimeriez avoir plus d’informations concrètes sur le fait de percer les oreilles de son enfant. À quel âge est-il possible de percer les oreilles d’une petite fille ? Est-ce dangereux ? Y a-t-il un risque d’infection ? Nous tentons de répondre à tous vos questionnements.

Pourquoi percer les oreilles d’un bébé ?

Dans certains pays, à l’exemple de l’Espagne, il est de tradition de percer les oreilles des petites filles à la naissance, lorsqu’elles sont encore des bébés. À l’autre extrême, en Grande Bretagne, une pétition circule actuellement réclamant l’interdiction pour les parents de faire percer les oreilles de leurs enfants avant qu’ils n’aient atteint un certain âge. Le débat fait donc rage.

Entre ces deux positions, la décision de percer ou non les oreilles de leur petite fille revient toujours aux parents. Certains le font pour marquer la féminité, pour des besoins esthétiques, pour faire porter des bijoux de famille… Beaucoup de parents ne remettent pas en question cette pratique. Ceux qui ne percent pas les oreilles de leurs bébés évoquent une effraction de la barrière cutanée qui serait une porte ouverte aux infections. C’est en effet un acte qui peut se compliquer et provoquer une septicémie.

D’autres ne veulent pas imposer une douleur inutile à leur tout-petit. Effectivement, le fait que bébé ne se plaigne pas ne signifie pas pour autant qu’il n’a pas mal. D’autres parents ont peur des suites du piercing. La cicatrisation ne se passe pas toujours sans heurts et cela peut être inquiétant.

 

Percer les oreilles de bébé est-il douloureux ?

La douleur est l’un des premiers freins pour les parents à la question de percer ou non les oreilles de leur bébé. Que ce soit chez un adulte ou chez un enfant, un piercing génère forcément une douleur. On en garde ensuite un souvenir marquant ou pas. Certaines personnes ont une mémoire très vive de leurs douleurs et traumatismes, et pourront donc les revivre des années plus tard.

Un bébé qui se fait percer les oreilles n’est pas encore en mesure de comprendre et rationnaliser ce qu’il ressent. Toutefois, il a certainement mal pendant un moment. Il aura encore plus mal si la plaie a du mal à cicatriser ou si, éventuellement, une infection s’installe.

 

Percer les oreilles de bébé cause-t-il une infection ?

Percer les oreilles d’un bébé ou d’un enfant n’est pas un acte anodin. C’est une intervention sur le corps qui entraîne une rupture de la barrière cutanée. Elle peut donc causer potentiellement une infection qui, elle-même, peut s’aggraver. Heureusement que ce n’est pas toujours le cas lorsqu’elle est faite dans les bonnes conditions.

Deux types d’infections sont à prévenir :

1/ L’infection virale. Elle survient lorsque le matériel utilisé par le professionnel ne respecte pas toutes les mesures d’hygiène. Il peut s’agir d’une infection due, le plus souvent, à un virus de l’hépatite.

2/ L’infection bactérienne. Elle survient à cause d’un défaut de stérilisation du matériel, mais aussi d’un manque de soins sur la plaie. Elle est causée généralement par un streptocoque ou un staphylocoque. Ce type d’infection se complique en une septicémie ou une infection du cartilage de l’oreille.

Percer les oreilles de bébé, en plus d’être une agression d’une peau déjà sensible, revient aussi à ouvrir une porte aux microbes. Ces derniers vont s’infiltrer dans un organisme dont les défenses sont minimes et immatures. Si l’enfant est résistant, il n’y aura pas de séquelles. Autrement, il va falloir prévoir un traitement antibiotique.

 

Percer les oreilles de bébé : où et à quel âge ?

S’il n’existe aucune législation concernant l’âge minimum pour faire percer les oreilles d’un enfant, de nombreux pédiatres déconseillent néanmoins de le faire avant que l’enfant ait au moins 2 ans.

Même à cet âge, les avis divergent considérablement, tant de la part du milieu médical que des parents et notamment des mamans qui l’ont toutes vécu personnellement de façon différente. Là encore, la décision se prend par rapport à sa propre expérience.

Concernant le lieu, c’est en général à un bijoutier que l’on s’adresse, mais tous n’acceptent pas ou ne sont pas équipés pour le faire, en tout cas rarement sur des enfants de moins de 3 ou 4 ans.Il est important de vérifier le matériel qu’utilise un perceur, de ses habitudes et de la propreté de son local, afin d’éviter des conséquences infectieuses.

 

Percer les oreilles de bébé : les précautions à prendre

- Choisissez soigneusement le lieu où vous allez faire percer les oreilles de votre enfant : assurez-vous que le professionnel dispose d’un endroit spécifique pour réaliser l’intervention avec une hygiène irréprochable du matériel utilisé.

- Choisissez des boucles d’oreilles de qualité, en matériau hypoallergénique (de préférence en or), pour éviter les risques d’allergie et d’infection. La tige (c’est-à-dire la partie qui traverse le lobe de l’oreille) doit en outre être suffisamment fine pour ne pas gêner l’enfant et permettre une cicatrisation plus rapide. Enfin, assurez-vous que la pointe de la tige soit arrondie pour éviter les lésions à l’arrière de l’oreille.

- Les boucles d’oreilles pour bébé doivent être le plus simple possible pour éviter tout risque d’être arrachées en s’accrochant dans un vêtement ou dans la literie.

- Surveillez bien votre enfant dans les semaines qui suivent l’intervention afin de pouvoir détecter le plus tôt possible une éventuelle infection. Par ailleurs, n’oubliez pas que, très souvent, les bijoux sont interdits dans les crèches et à l’école donc il serait malencontreux de percer les oreilles d’une petite fille qui ne pourrait pas ensuite porter de boucles d’oreilles.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre