Coronavirus et retour à l'école : 85% des mamans sont contre

Retour des enfants et bébés à l'école et en crèche

L'absence de certitude actuelle concernant la sensibilité des enfants au coronavirus explique en grande part les résultats du sondage que Bébés et Mamans a réalisé auprès de sa communauté, et pour lequel plus de 3.000 mamans ont répondu (3.115 exactement). Près de 85% des mamans indiquent qu'elles n'ont pas confiance dans le fait de renvoyer bébés et enfants en crèche et à l'école, respectivement.


La pierre angulaire de la stratégie française de sortie de quarantaine est la réouverture des écoles le 11 mai. Une réouverture partielle, en fonction des zones géographiques plus ou moins touchées par la pandémie, et peut-être avec la moitié des élèves dans les classes, peut être par roulement d'une semaine... Tout cela reste à définir pour garantir la sécurité des enfants, des enseignants et des personnels des établissements scolaires. Cependant, si le confinement a commencé le 16 mars avec la fermeture des écoles, le déconfinement commence avec leur réouverture. Une décision qui a suscité la controverse car on craint que les enfants ne provoquent une deuxième vague de contagion. Cependant, certains éléments semblent conforter l'exécutif dans la décision de retourner en classe : non seulement les enfants atteints de Covid-19 sont généralement asymptomatiques ou ont tendance à développer des formes très légères de la maladie, mais ils ne sont peut-être pas aussi contagieux qu'on le pensait au départ.

Le cas de Coronavirus en Haute-Savoie

Le premier cas de coronavirus en France est apparu fin janvier dans la commune de Contamines-Montjoie, un village d'un millier d'habitants proche du Mont Blanc en Haute Savoie. Un citoyen britannique était en voyage d'affaires à Singapour, où il a contracté le virus. Puis il a rejoint ses amis à la montagne, dans le chalet des Contamines habité par deux familles : l'une résidant en permanence à la campagne, l'autre venant en vacances d'Angleterre. En trois jours, du 25 au 28 janvier, l'homme a infecté douze personnes, dont un garçon de neuf ans qui va à l'école à Contamines et suit également des cours dans d'autres instituts des environs de Saint-Gervais et de Thonon-Les-Bains. Les autorités ont retrouvé les contacts de l'enfant et ont identifié 112 personnes - dont des camarades de classe et des enseignants - qui risquaient d'être contaminées. En théorie, comme à l'époque les gens commençaient à peine à parler de l'épidémie et des "gestes barrière" comme ne pas se serrer la main et rester à distance, on pouvait s'attendre à des dizaines de personnes infectées. Mais cet enfant n'a infecté personne, pas même ses propres frères : il a transmis les virus de la grippe et de la rhino pharyngite, mais pas le coronavirus.


Les études sur la transmission du coronavirus par les enfants

Le cas de la Haute-Savoie est peut-être isolé. Mais selon le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique de Covid-19 qui aide le Président Macron à faire face à la crise, aucune école en France ne semble avoir été touchée par l'infection. Lorsque le Président a fermé les écoles, il l'a fait en expliquant que, sur la base de connaissances scientifiques, les enfants ne tombent heureusement pas gravement malades, mais transmettent très facilement le virus. Au fil des jours, cette dernière affirmation est devenue moins sûre. "Nous savons qu'il y a moins de tests positifs chez les enfants que chez les adultes qui viennent à l'hôpital", a déclaré au Figaro Isabelle Sermet-Gaudelus, pneumopédiatre de l'hôpital Necker à Paris. Non seulement les enfants présentent des symptômes moins graves, mais ils semblent contracter - et donc transmettre - moins le virus que ce que l'on pensait. Une étude chinoise publiée le 24 février dans le Journal of the American Medical Association, qui se base sur 44.000 cas de Covid-19, montre que les enfants contaminés de moins de 10 ans représentent moins de 1%, et les jeunes de 10 à 19 ans 1%. Quinze autres études sont actuellement menées en France sur la population jeune afin de comprendre comment elle réagit réellement face au Covid-19 et de confirmer, ou non, la nouvelle hypothèse sur la faible contagiosité des enfants.

 

Résultats du sondage de Bébés et Mamans sur l'après Covid-19

Le télétravail n'est pas possible pour la majorité de nos mamans (hors mamans en congés maternité bien sûr). Nos mamans nous indiquent aussi une certaine appréhension du lendemain de la pandémie sur le plan économique, puisque l'inquiétude perce sur la capacité des entreprises à faire face à la crise économique qui ne manquera pas de venir taper à notre porte.


Etes-vous confiante à l'idée de remettre vos bébés à la crèche et vos enfants à l'école ?


Pouvez-vous travailler à distance ?


Je souhaite avoir mes vacances d'été cette année, malgré le confinement


Je suis prête à travailler plus après le confinement

 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe