Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

Emmener régulièrement bébé faire un tour lui fera du bien. Même par temps froid, il est toujours possible de promener votre enfant, à condition de lui faire porter des vêtements chauds et de vous équiper correctement. 

De même, le choix du moment de la sortie est important. Retrouvez ici les précautions à prendre pour que la promenade de bébé soit appréciable pour tous, même en hiver.

Quand sortir votre enfant pour la première fois ?

Dans une lointaine époque, les mamans accouchaient chez elles et devaient rester bien au chaud pour retrouver rapidement la santé. Alors que bébé était emmailloté, les mamans étaient réchauffées à la bouillotte pendant les semaines qui suivaient l’accouchement. Si elles accouchaient en hiver, la maison devait recevoir la chaleur d’un feu de cheminée bien ardent. Les sorties de la maman et du bébé étaient interdites par les familles bien-pensantes avant le 40ème jour de vie de l’enfant.

D’après les dernières observations, autant de précautions n’étaient pas nécessaires. Cette tradition est donc sans fondement scientifique. Aujourd’hui, dès les premiers jours de vie, on peut emmener bébé prendre de l’air et du soleil, des éléments qui contribuent à sa croissance et à la santé de sa peau et ses os. Le soleil, particulièrement, favorise la production de vitamine D nécessaire pour la fixation du calcium dans les os. Vu qu’il est presque invisible en hiver, il est d’autant plus important d’offrir à bébé quelques rayons.

Combien de temps un enfant peut-il rester dehors ?

En grandissant, votre bébé va aimer de plus en plus ses sorties, mais il va aussi s’émerveiller des nouvelles choses qu’il verra pendant votre périple. Il aura de moins en moins peur de l’inconnu, des bruits et des visages. Il appréhendera les formes et les couleurs. La promenade de bébé est importante pour son développement psychomoteur ! Toutefois, si vous devez promener bébé en hiver pendant ses premiers jours, il vaut mieux écourter la sortie au maximum. La durée pourra alors être prolongée progressivement. Un quart d’heure suffit pour les premières semaines et vous ajouterez quelques minutes à chaque fois.

Promener bébé en hiver : quelles précautions prendre ?

Avant de sortir votre enfant, assurez-vous qu’il a bien mangé. Cela vous évitera les pleurs de faim dans la rue. N’emmenez pas bébé dehors s’il a l’air bougon ou s’il ne va pas bien (mal au ventre ou autre symptôme visible). Vous n’avez pas à aller loin ou à chercher un parc, votre rue peut suffire pour emmener bébé à l’air libre. Évitez toutefois les endroits trop pollués et les heures de pics de pollution. Cela est surtout valable si vous êtes en ville ou dans un quartier industriel.

Si vous avez la possibilité d’aller dans un parc, préférez les cadres verdoyants où il y a peu de monde pour éviter que votre enfant ne contracte des maladies respiratoires. Les rues trop bondées et les stations d’essence sont aussi à éviter autant que possible. Il est capital de ne pas intoxiquer les poumons fragiles de votre enfant.

Avant d’habiller bébé pour la promenade, hydratez bien sa peau avec un produit gras. En effet, lorsque la température est trop basse, il y a un assèchement naturel de la peau. Par ailleurs, n’oubliez pas de donner à boire à votre enfant (ou de l’allaiter souvent s’il est en allaitement exclusif) parce que le froid, tout comme la chaleur, peut aussi le déshydrater, sans qu’on y pense vraiment dans ce cas.

Promener votre bébé en hiver : quelles conditions climatiques ?

Le vent. Si du vent s’ajoute au froid hivernal, assurez-vous que bébé soit bien couvert (doudoune, couverture, capote de poussette) car la fameuse « température ressentie » peut être plus froide que celle annoncée. Ceci dit, un vent frais et pur ne peut que lui faire du bien. S’il s’agit de bourrasques, il est préférable de différer la sortie au lendemain. Les grands vents ont pour particularité de soulever les germes, augmentant le risque de contracter une maladie respiratoire chez votre enfant.

La pluie et la neige. Il est possible de promener bébé sous la pluie à condition de couvrir sa poussette correctement. S’il fait seulement froid et que la neige tombe à petits flocons, il suffit également de couvrir bébé pour l’emmener faire sa promenade. Par contre, en cas de tempête, il est bien sûr plus sage de rester et d’attendre un meilleur jour.

Enfin, un bébé correctement habillé et bien couvert peut supporter le froid, mais il vaut mieux ne pas organiser de sortie lorsque la température va en dessous de -12°C. Si la maman a besoin de faire des courses dans les environs, il est possible de faire un petit saut si la température ne descend pas à moins de -25°C. Autrement, il vaut mieux penser à d’autres options : la livraison ou une aide extérieure.

Dans les pays froids, il n’est pas rare de voir des nourrissons dehors par des températures négatives. Ils sont souvent emmaillotés (ce qui leur tient chaud) et dorment à poings fermés, sans aucun souci.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - Nana_jedziniakowa

    Ce ne sont pas les bébés qui ne pouvaient pas sortir les 40 premiers jours après leur naissance mais les Mamans ! Et ce n'était pas une interdiction d'ailleurs mais une règle, une coutume qui permettait à la jeune accouchée de bien se reposer, à l'utérus de se remettre correctement en place, au bébé et à maman de bien faire connaissance et de se coordonner et à l'allaitement d'être correctement installé. Cette coutume est d'ailleurs encore très pratiquée aux quatre coins du monde et a démontré tous le bénéfices qu'elle apporte tant pour la maman que pour bébé. Durant ce laps de temps, ce sont généralement les autres femmes de la famille qui prennent en charge les grands enfants s'il y en a et les taches quotidiennes. La maman n'a pour unique "travail" que de gérer son bébé et son repos.