En général, les enfants arrivent à s’endormir tout seuls à partir d' un an, et dorment toute la nuit sans se réveiller. Toutefois, il existe des situations qui peuvent altérer le sommeil de votre enfant. 

 

 

Que faire si mon enfant ne veut pas aller au lit ?

L'une des erreurs les plus fréquemment commises par les papas et les mamans, est de penser que le petit peut interrompre ses jeux tout d’un coup et se préparer tout de suite pour aller dormir, sans passer par une phase de transition. Il est très important de réaliser un rituel, une routine, avant qu'il n'aille dormir, tout comme il est vital de nous adapter à son rythme, et ne pas se baser exclusivement sur nos besoins d’adulte.

Par exemple, si papa rentre tard à la maison et commence à jouer avec son enfant, on ne peut pas penser qu'au bout de quelques minutes celui-ci se mette à dormir comme un ange. Il y a de grandes chances que votre enfant soit extrêmement excité du fait de l’arrivée de son papa qu’il n’a pas vu pendant la journée et des jeux qu’ils viennent de faire. Il sera donc nécessaire que votre enfant «se calme» afin de pouvoir trouver facilement le sommeil.

Plus les enfants sont fatigués, plus ils seront énervés et irritables et refuseront d’aller au lit. Il est important d’avoir un horaire fixe pour aller au lit, mais aussi de diminuer les bruit ambiants (baisser le son de la télé, de la musique, de la radio…) et de baisser les lumières de la maison, tout cela afin de créer un environnement adéquat pour la nuit qui approche. Votre enfant sait que vous n’allez pas dormir en même temps que lui, il ressent de la curiosité et voudrait savoir ce que vous faites pendant que lui doit dormir ! Il faut lui faire comprendre que, pour les grands aussi, la nuit est un moment de repos et de tranquillité.

Vous devrez suivre une routine avant de mettre au lit votre enfant, afin que celui-ci puisse reconnaître, jour après jour, cette routine, et assimiler le fait qu’il va bientôt aller au lit pour dormir. Par exemple, se mettre en pyjama, aller faire pipi, se laver les mains, lire une histoire avec papa ou maman, pour finalement aller au lit et s’endormir.

 

Si mon enfant est malade, est-ce qu’il peut dormir dans le lit de papa et maman ?

Si votre enfant est malade, celui-ci ressentira le besoin d’être proche de ses parents. S'il vous explique qu'il aimerait pouvoir dormir dans le lit de son papa et de sa maman, il n’y a, a priori, pas de raisons de s’y opposer. Vous devrez simplement faire attention à ce que votre enfant n’ait pas trop chaud : en effet, si votre enfant est malade et qu’il a de la fièvre, il est important de le maintenir dans une ambiance tempérée, et pas trop chaude.

 

Mon enfant fait des cauchemars et des terreurs nocturnes, comment faire pour le rassurer ?

Si votre enfant se réveille comme pris de panique, avec des signes évidents de stress (tachycardie et transpiration) et ce à de nombreuses reprises, et qu’il arrive à raconter son cauchemar, la meilleure façon de l’aider est de l’écouter, de rester à ses côtés et de lui faire des câlins jusqu’à ce qu’il se tranquillise et arrive à se rendormir. Ensuite, si ces événements se répètent avec une certaine fréquence, il est important de chercher les causes de ce mal-être.

Les enfants touchés par les terreurs nocturnes ont en général entre deux et sept ans. Votre petit se mettra à crier et à pleurer comme s’il était terrorisé, il aura les yeux ouverts mais vous aurez l’impression qu’il ne voit personne, bien que vous soyez à ses côtés. Il arrive que l'enfant ne réponde pas, même si on l’appelle par son nom, et qu’il n’y ait pas moyen de le calmer, même pendant plusieurs minutes. Il s’agit d’un trouble de la phase du réveil pendant laquelle votre petit paraît être réveillé mais ne l’est pas complètement : vous ne pouvez faire autre chose que de rester à ses côtés jusqu’à ce que cela passe. En général, ces crises et terreurs nocturnes disparaissent quand il grandit.

Essayez de ne pas transmettre votre inquiétude à votre enfant, mais bien une bonne dose de confiance et de sérénité. Dites-lui que vous êtes à côté de lui, qu’il ne craint rien. Vous pouvez lui donner, par exemple, un tee-shirt à vous, afin qu’il puisse se rendormir en sentant votre odeur, et ainsi être plus calme.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM



banner bebe

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - enesss

    Bonjour mon fils a bientôt 20 mois. C'était un grand prématuré, il est né a 29 semaines de grosses. C'est un petit combattant, je l'aime énormément, c'est mon petit prince , ma joie de vivre, mon bonheur. Je l'aime

 

 

Pratique_bebesetmamans.jpg