L'amour et l’attention que la maman porte à son enfant durant ses premières années de vie aurait une action sur l’hippocampe, une zone du cerveau qui gère l'apprentissage, la mémoire et le stress.


Des enfants choyés et protégés, oui… mais aussi plus intelligents ! C’est la conclusion d’une enquête menée par la Washington University School of Medicine de St. Louis, et qui, pour la première fois, a mis en relation les soins que reçoit le bébé de sa maman et le développement de son cerveau. Le résultat est surprenant : les enfants qui, entre 0 et 5 ans, ont reçu une plus grande attention de leurs mères, ont un hippocampe 10% plus grand que les autres. L'hippocampe est une région du cerveau essentielle pour le développement de l'apprentissage, de la mémoire et dans la gestion du stress.

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont placé des enfants de 3 à 6 ans dans une situation frustrante : ils ont laissé les petits et leurs mères dans une pièce avec un paquet aux couleurs très vives en expliquant aux enfants qu’ils ne pourraient l’ouvrir qu’une fois que leurs mères auraient effectué un certain nombre de taches. Les chercheurs ont ainsi pu observer comment les mères et leurs enfants géraient une situation reproduisant les facteurs de stress typiques du quotidien, dans laquelle une mère ne peut pas toujours répondre favorablement à une demande de son enfant.

Ils ont distingué deux cas : ceux dans lesquels les mères essayaient de calmer et d’orienter l’enfant et ceux dans lesquels elles l’ignoraient ou le grondaient. Quelques années plus tard, les chercheurs ont effectué une IRM sur le cerveau de 92 de ces enfants qui avaient alors entre 7 et 10 ans. Ils ont alors constaté que les enfants de la première catégorie, dont les mères s’étaient occupées, présentaient un hippocampe plus grand que les autres. Ces résultats ont été publiés dans la version on-line de Proceedings of the National Academy of Sciences.

D'autres études avaient déjà mis en évidence l'importance du facteur affectif dans le développement émotionnel et le comportement des enfants, mais c'est la première fois qu'il est démontré qu'une région clé du cerveau est plus saine et mieux développée chez les enfants qui reçoivent plus de soin de la part de leur mère, ainsi que l’a déclaré Joan Luby, coordinateur du projet.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé