Trotteur, porteur et marcheur : comment les choisir ?

Bébé dans un trotteur

Le bébé apprend à se mettre debout et à faire ses premiers pas vers l'âge d’un an ou quelques mois après. Est-il bon de le stimuler pour à apprendre à marcher? Les trotteurs et autres draisiennes favorisent-ils le développement de la marche ?

 

 Chaque enfant évolue différemment et certains apprennent à marcher plus tôt que d’autres. Cependant, normalement, l'enfant apprend à s'asseoir sans aide et à faire du quatre pattes au cours du second semestre. Plus tard, autour d’un an ou quelques mois plus tard, il commence à marcher en se tenant, jusqu'à ce qu’il marche tout seul.

 Actuellement, il existe de nombreux accessoires qui stimulent l'apprentissage de la marche chez l'enfant. Le trotteur ou la draisienne sont quelques-uns de ces accessoires. Cependant, sont-ils tous bons pour aider l'enfant à marcher ? Les pédiatres et les traumatologues recommandent certains produits, tout en déconseillant l'utilisation de certains autres.

 

(Ça peut vous intéresser : Marcher à quatre pattes : comment se déplace bébé ?)

 

Trotteur : pour ou contre ?

Il s’agit d’un cadre métallique circulaire avec un siège en toile et quatre pieds avec des roues qu’on utilise lorsque le bébé montre l‘envie de marcher. Cependant, selon les pédiatres et les traumatologues, le trotteur n'apprend pas au bébé à marcher. Bien que cet accessoire renforce les mollets et les chevilles du bébé, quand il s’assoie dans le trotteur l'enfant n’utilise pas les cuisses ou les muscles des hanches, indispensables pour apprendre à marcher. De plus, le trotteur empêche le développement de la marche à quatre pattes, qui est un exercice très bénéfique avant de commencer à marcher. Selon les experts, si l'enfant utilise le trotteur, cela peut lui provoquer des malformations au niveau des genoux et des pieds.

 

 

(Ça peut vous intéresser : L'utilisation du trotteur : les réponses du pédiatre)

 

Le marcheur et le porteur

Selon l'opinion des pédiatres et des traumatologues, les marcheurs et les porteurs sont de meilleurs accessoires que le trotteur pour stimuler la marche chez le bébé. Voyons les différences entre les deux :

• Le marcheur. C’est un chariot que le bébé pousse à la vitesse qu’il souhaite et qui améliore sa stabilité quand il est debout.

• Le porteur. On pourrait le définir comme « la première petite voiture » de l'enfant, sur laquelle il s'assoit et avance en poussant avec ses pieds.

Les deux produits favorisent la motricité de l'enfant, lui permettant de gagner en confiance en étant plus stable. De plus, l’enfant s’en sert comme jeu symbolique, dans lequel il peut promener ses peluches et garder d'autres jouets.

 

(Ça peut vous intéresser : La motricité du bébé : 5 jeux pour l'améliorer !)

 

 

Comment doivent-être les trotteurs ?

Le trotteur est conçu pour que l'enfant puisse l'utiliser dès l'âge de 7 ou 8 mois, lorsqu'il peut s'asseoir seul et faire ses premiers pas. Cependant, il est important de tenir compte de la sécurité du produit avant de l’acheter. En effet, avec les trotteurs, les enfants peuvent souffrir de chutes ou d’accidents. Le produit doit répondre à la norme européenne EN 1273 qui réglemente les caractéristiques de ce type d’article :

 

 • Les bords et les coins du trotteur doivent être arrondis.

 

• Dans la position la plus basse, la hauteur du siège doit être à 18 cm au minimum.

 

• Le trotteur doit être très stable et résistant, pour éviter de se renverser.

 

 

 

 


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner bebe