Votre enfant vous demande de lui acheter un gâteau ou une sucrerie pour remplacer le goûter ? Nous vous expliquons pourquoi les enfants ne doivent pas manger de pâtisseries ou de bonbons entre les repas.

 

 
Les enfants ne devraient jamais manger de pâtisseries industrielles ou de sucreries entre les repas. Ces aliments ne fournissent non seulement pas les substances nutritives dont l’enfant a besoin, comme les vitamines et les minéraux, mais entraînent aussi le fait que l’enfant nécessite de plus en plus de nourriture riche en sucres et en graisses, tout en diminuant le système immunitaire et en favorisant la formation de caries.

Pâtisseries industrielles et sucreries encouragent l'enfant à rechercher des aliments riches en graisses et en sucres. Le mécanisme est le suivant: les aliments riches en sucre entrent rapidement dans la circulation sanguine et comblent immédiatement la faim. En élevant le niveau de sucre dans le sang, le pancréas produit de l'insuline pour équilibrer ces niveaux et, en même temps, stocke les sucres, en les accumulant dans les cellules adipeuses. Par conséquent, le niveau de sucres diminue rapidement et l'enfant à de nouveau « faim» de sucres.

Les défenses immunitaires diminuent. L’un des premiers responsables est le sucre, qui se trouve en abondance dans les pâtisseries et les sucreries.

De nombreuses recherches scientifiques relient le surpoids avec la tendance à tomber malade. Il a été démontré que la consommation de sucres affecte la capacité des globules blancs à neutraliser les bactéries. Plus nous consommons de sucres, moins nous sommes en mesure de détruire les organismes nuisibles qui causent les maladies. Il est donc important d'habituer l'enfant à ne pas ajouter plus de sucre aux aliments qui en contiennent déjà.

La consommation de pâtisseries et de sucreries favorise aussi la formation de caries. Il a été prouvé que la carie est produite, pas tant à cause de la quantité de sucre consommée, mais plutôt par la fréquence de consommation. C'est-à-dire, pour la santé des dents, il est pire de manger 3 ou 4 chocolats tout au long de la journée que la même quantité de sucres lors du principal repas. Dans les crèches et les écoles allemandes, la consommation de sucreries et de gâteaux a été interdite entre les repas. En 14 ans, le pourcentage d'enfants sans carie a augmenté de 9 à 26% dans la ville d’Hambourg et a atteint 54% à Heidelberg.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM



banner bebe

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

 

 

Pratique_bebesetmamans.jpg