Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

Le régime végétarien a fait beaucoup d’adeptes ces dernières années, notamment chez les femmes. Mais est-il applicable aux enfants et aux bébés ? Dans quelles conditions et comment l’élaborer ?

 
S’il est vrai que les enfants peuvent suivre un régime végétarien, il faut cependant être très attentif à ce qu’ils ne manquent pas des protéines, vitamines et oligo-éléments nécessaires à leur croissance et à leur bon développement. Voici les cinq règles d’un régime végétarien équilibré et sans carences pour les enfants.

1/ Faites-vous conseiller par le pédiatre

Avant de proposer un régime végétarien à votre enfant, il est indispensable de consulter un pédiatre ou un spécialiste en nutrition infantile : il saura vous conseiller et vous guider sur la façon de procéder. Cette étape est d’autant plus essentielle dans le cas d’un bébé qui n’a pas encore débuté le sevrage.

2/ À partir de l’âge de 6 mois

Les experts en nutrition recommandent d’opter pour l’allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois de la vie de bébé, après quoi on peut commencer la diversification et introduire d’autres aliments. C’est le pédiatre qui vous les indiquera et dans quel ordre. En général, on remplace les protéines animales par des légumes secs comme les lentilles, par exemple.

3/ Assurer l’apport en fer

L'une des principales raisons pour laquelle les parents souhaitent que leur enfant suive un régime végétarien est de diminuer la consommation de viande. C’est un argument tout à fait valable, à condition que l’apport en fer dont a besoin l’enfant pour bien grandir, soit garanti. On associe souvent le fer à la viande, mais il est également présent dans les végétaux : les légumes secs contiennent deux fois plus de fer que la viande rouge. La différence réside dans l’absorption, moins efficace dans le cas du fer provenant des plantes. On pourra pallier cet inconvénient en consommant de la vitamine C, essentiellement présente dans les fruits, puisqu’elle facilite l'absorption du fer issu des végétaux. Les autres aliments riches en fer sont le germe de blé, la crème de sésame, les abricots, les pêches et les raisins secs.

4/ Faire attention à la vitamine B12

Tous les éléments nutritifs présents dans les aliments d'origine animale trouvent leur substitut dans les aliments d’origine végétale, exception faite de la vitamine B12, essentielle pour la formation des globules rouges, la régulation du système nerveux et divers processus métaboliques. Il est donc nécessaire de prendre un supplément quotidien de vitamine B12, suivant la dose recommandée par le pédiatre.

5/ Le régime végétalien : remplacer le poisson et le lait

Si les parents décident d’un régime végétalien, c’est-à-dire sans poisson, sans œuf et sans lait, il est nécessaire de les remplacer pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme de l'enfant. Le poisson est riche en acides gras Omégas-3 (indispensables pour le bon développement neurologique) : on peut les trouver dans les fruits secs et les graines, dont les graines de lin. Quant au lait, les spécialistes conseillent dans ce cas de poursuivre l’allaitement maternel jusqu'à l'âge d’un an et de passer ensuite au lait de soja, ou de riz, enrichi en calcium, ou au lait et à la crème d'amandes.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
2 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - Reeveen

    Juste une rectification qui a son importance, les végétariens ne consomment pas de chair animale et donc pas de poisson!

  • Invité - Michelle

    Les végétariens ne consomment pas les poissons !