Enfants hyperactifs : comment le savoir ?

Enfant hyperactif qui joue dehors

Votre enfant ne s'arrête jamais, il est très distrait et désobéissant. Avez-vous déjà pensé qu'il puisse être hyperactif ? Les enfants hyperactifs sont des enfants qui ont besoin d’une attention particulière et de votre compréhension.

 

Enfants hyperactifs : les symptômes

L’hyperactivité infantile est un dysfonctionnement du comportement qui touche généralement plus les garçons que les filles. Les enfants hyperactifs ont une intelligence normale et sont perpétuellement en mouvement. La principale caractéristique des enfants hyperactifs est appelée « le déficit d'attention ». En règle générale, un enfant de trois ans qui va à la garderie devrait pouvoir rester assis et écouter pendant environ 10 à 15 minutes d'affilées, ce que ne peut pas faire un enfant hyperactif.

 

Les symptômes que présentent les enfants hyperactifs sont les suivants :

- Ils sont très distraits et n’écoutent pas quand on leur parle.

- Ils ont des difficultés à attendre leur tour s'ils participent à des activités avec d'autres enfants.

- Ils ne sont pas capables de jouer à un jeu durant le même temps que les autres enfants du même âge, ils se fatiguent vite et veulent vite passer à de nouveaux jeux.

- Il est courant qu’ils n’obéissent pas aux indications qui leur sont données ou qu’ils ne fassent pas les tâches qui leur sont demandées.

- La plupart des enfants hyperactifs ont des difficultés d'apprentissage, de mauvais résultats scolaires, des difficultés pour l'écriture ou le dessin, et ont des difficultés pour mémoriser une certaine quantité d'information.

- Ils agissent immédiatement, sans penser aux conséquences, ont des gestes nerveux avec leurs mains et leurs pieds et ne peuvent pas rester en place.

Il est important de savoir que jusqu'à 3 ou 4 ans, tous ces éléments peuvent également être présents chez un enfant tout à fait normal. Si ces symptômes apparaissent tous ensemble chez un enfant qui a atteint l'âge de 4 ans, il est probable que l’enfant soit hyperactif. Il est courant de penser que des enfants qui font des caprices et cassent un peu tout sur leur passage sont hyperactifs, alors que, dans ce cas, il s'agit juste d'un problème de discipline qui doit être réglé.

 

Les principaux symptômes de l'hyperactivité infantile en fonction de l'âge :

Enfants de 0 à 2 ans. Ils ont des problèmes avec les rythmes de sommeil et la nourriture, se réveillent en sursaut et ne veulent pas des soins habituels. Ils sont en général très irritables.

Enfants de 2 à 3 ans. Ils montrent une certaine immaturité dans leur expression et ont une activité motrice excessive. Ils sont peu conscients du danger et sont sujets à de nombreux accidents.

Enfants de 4 à 5 ans. Ils ont des problèmes d'adaptation sociale, sont désobéissants et ont du mal à suivre les règles.

Enfants à partir de 6 ans et plus. Ils sont impulsifs, ont un déficit d'attention, de mauvais résultats à l'école, et ont un comportement antisocial.

 

Les enfants hyperactifs : causes et traitements

Bien que cela soit un trouble fréquent chez les enfants, on a encore du mal à connaître l’origine de l’hyperactivité. Certains experts estiment que le manque d'attention est dû à un retard dans le développement du cerveau, même si cela n'est pas prouvé.

D'autres prétendent que la cause de l’excès de mouvements est liée à l’hérédité et enfin, il y a ceux qui pensent que cela est dû à de légers dommages dans les structures du cerveau, dommages qui ne peuvent pas être détectés par les méthodes de diagnostic qui existent aujourd'hui. L'opinion générale des experts est qu'il existe plusieurs facteurs qui interagissent ensembles pour provoquer l’hyperactivité chez l’enfant.

Actuellement, il existe trois traitements pour aider l'enfant hyperactif : le traitement pharmacologique, le traitement psychologique et le traitement éducatif.

1/ Le traitement pharmacologique. Bien utilisés, les médicaments sont une aide utile qui s’ajoutent aux méthodes d'enseignement de l'enfant pour lui apprendre à réguler son comportement. Ils ne devraient cependant être utilisés qu’en dernier recours.

2/ Le traitement psychologique. Les parents jouent un rôle clé, car il est tout d'abord nécessaire de créer un environnement familial stable, avec des règles connues et explicites. Les techniques psychothérapeutiques qui sont appliquées sont destinées à améliorer l'environnement familial et scolaire en favorisant une meilleure intégration de l'enfant, tout en appliquant des techniques visant à la modification de son comportement.

3/ L'éducation. Un moyen efficace pour modifier le comportement de l'enfant est d’utiliser  un système éducatif basé sur des récompenses et des punitions.

 

Enfants hyperactifs : conseils pour les papas et mamans

Il est très important de prendre soin de l'environnement de l’enfant hyperactif, ainsi que de la façon de le traiter, car les symptômes de l'hyperactivité peuvent être aggravés s’il vit dans des conditions environnementales difficiles. Par conséquent, il faut porter une attention particulière aux points suivants :

- La coopération entre les éducateurs et les parents, en collaboration avec d'autres professionnels tels que les médecins, les psychologues, les orthophonistes, les éducateurs spécialisés, etc.

- Savoir quel est le comportement normal de l'enfant en fonction de son âge. Vous ne pouvez pas attendre d'un enfant qu’il se comporte parfaitement dans des situations pour adultes, comme aller faire les courses ou manger au restaurant.

- Si les parents établissent des règles, il est très important de les rendre claires et explicites, à savoir que l'enfant doit savoir exactement ce que l’on attend de lui.

- Essayez de rester calme, même si la situation est tendue. Il n'est pas conseillé de « perdre son sang-froid ».

- La punition doit être appliquée dans une durée limitée. Il n’est pas recommandé de la prolonger trop longtemps, car cela peut provoquer de l'anxiété chez l'enfant.

- Atteindre des objectifs raisonnables. Il est plus intéressant d’avancer étape par étape et d'évaluer les progrès de l’enfant.

- Établir des routines régulières et des horaires stables de nourriture, de sommeil, etc.

- Chercher les comportements positifs de l'enfant et le récompenser. La plupart des parents ont tendance à accorder plus d'attention au comportement négatif de leur enfant, car ce sont ceux qui causent le plus de dégâts. Il est donc important d’être attentif aux comportements positifs de votre enfant et, lorsque vous en détectez un, félicitez votre petit.

- Si l'enfant a des frères et sœurs, il est fréquent que les parents se sentent coupables de moins s’occuper des frères et sœurs plus calmes. Il est donc conseillé de dédier du temps en exclusivité aux autres enfants de la famille.

- Apprendre à contrôler le comportement de l'enfant. Il est recommandé de suivre des cours ou des séminaires afin d’apprendre certaines stratégies d’éducation et de rencontrer d'autres familles qui sont dans une situation similaire.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner bebe