Que se passe-t-il dans la tête d'un enfant ?

Maman qui fait un câlin à son enfant

Parfois, nous perdons patience, allons vite et l’enfant ne comprend pas toujours ce qui nous paraît évident. Voyons ce qui se passe dans la tête d’un petit enfant ?


Nous sommes tombés sur ces réflexions d'un jeune enfant qui nous montrent combien nous, les parents, nous agissons parfois de manière confuse et contradictoire aux yeux des enfants. Bien sûr, nous le faisons toujours avec les meilleures intentions du monde, parce que les enfants sont notre plus grand trésor, mais essayons de nous mettre à leur place et de voir comment ils nous perçoivent, nous qui sommes leur miroir. Voici de quoi nourrir votre réflexion…

- Mes mains sont trop petites. C’est pour ça que je fais tomber mon lait, mais je ne le fais pas exprès.

- Mes jambes sont trop courtes. Attends-moi s’il-te-plaît, marche plus lentement, sinon je ne peux pas te suivre.

- Regarde-moi quand je te parle s’il te plaît. Comme ça, j’aurais vraiment l’impression que tu m’écoutes.

- Mes sentiments sont encore très innocents. Ne me gronde pas toute la journée. Permets-moi de me tromper sans me donner le sentiment que je suis stupide.

- N’attends pas de moi que je fasse mon lit ou que je dessine à la perfection. Aime moi… J’essaye de faire de mon mieux.

- Rappelle-toi que je suis un enfant, pas un petit adulte. Je ne comprends pas toujours ce que tu dis.

- Je t’aime tellement... S’il te plaît, aime-moi pour ce que je suis, pas pour ce que je fais.

- Ne me rejette pas quand tu es fâché contre moi et que je viens te faire un bisou. Je me sens seul, abandonné et j’ai peur.

- J’ai peur quand tu cries. S’il te plaît, explique-moi ce que j’ai fait.

- Ne t’énerve pas quand je me réveille et que je t’appelle la nuit parce que j’ai peur des ombres et de l'obscurité. Seuls tes bras me rassurent.

- Ne me lâche jamais la main quand nous sortons faire des courses. J’ai peur de te perdre et que tu ne me retrouves jamais.

- Je me sens très triste lorsque vous vous disputez. Parfois, je pense que c’est à cause de moi ; j’ai une boule dans l’estomac et je ne sais plus quoi faire.

- Souvent, je vois que tu caresses et embrasses mon frère. Est-ce que tu l’aimes plus que moi ? Parce qu'il est plus beau et plus intelligent ? Moi aussi je suis ton enfant, non ?

- Tu m’as grondé quand j’ai cassé mon jouet préféré, et encore plus lorsque je me suis mis à pleurer. J’étais déjà bien plus triste que toi. En plus je ne l’avais pas fait exprès et je ne l’avais plus.

- Tu n’étais pas contente parce que je me suis sali en jouant. Mais c’était tellement bon de sentir la boue sous mes pieds et l’après-midi était si agréable…

- Aujourd'hui, tu ne te sentais pas bien. J’ai essayé de te changer les idées avec mes jeux et mes histoires. Que ferais-je s’il t’arrivait quelque chose ?

- J’ai beaucoup de chance ! Parmi tous les enfants du monde, c’est moi que tu as choisi !


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner bebe