Saviez-vous que le jeu d’échecs améliorait la concentration de l'enfant ? Nous vous expliquons en quoi il est si bénéfique dans l'éducation de l’enfant.

 
En plus des heures obligatoires d’éducation physique, les enfants ont accès à un large éventail d’activités sportives extra-scolaires. Plusieurs études ont démontré l’impact de l'activité physique sur l'apprentissage et la réussite des élèves, ce qui explique l’intérêt du système éducatif pour le sport. D’ailleurs, la pratique d’un sport améliore la capacité cardiorespiratoire, facilitant ainsi la communication entre les cellules et donc la concentration. Bref, que des bénéfices !

Cette relation directe entre intelligence et sport a amené les techniciens du sport à utiliser des méthodes de travail faisant appel à des notions de stratégie et de tactique. Pour répondre à cette double compétence, intellectuelle et sportive, certaines écoles intègrent les échecs à leur programme scolaire, un jeu de stratégie considéré comme un sport depuis 1999 par le Comité International Olympique.

Si la composante physique paraît, à première vue, plutôt négligeable dans cette activité, les scientifiques ont néanmoins pu observer une consommation d'hydrates de carbone considérable lors de parties d’échec, en raison de l'intensité mentale requise. Après des expériences réalisées lors d’un Championnat d’Échecs en Allemagne, Helmut Pfleger, docteur en médecine réputé, révélait déjà en 1979 que « lors d’un tournoi d’échecs, la fréquence cardiaque des adversaires est comparable à celle d’un pilote de delta plane ».

Le jeu d’échecs est riche en valeurs pédagogiques particulièrement utiles aux élèves dans leur phase d’apprentissages. Une étude récente, menée par les Universités de Lleida et de Gérone en Espagne, révèle que les jeunes qui pratiquent les échecs obtiennent de meilleures notes en mathématiques et en lecture.

Des résultats qui sont à ajouter aux qualités sportives émotionnelles très positives comme l’esprit de compétition et de réussite, l'estime de soi, le respect de l'adversaire, l'acceptation de la défaite et la relativité de la réussite. Les échecs demandant une forte attention, cette activité permet de renforcer la capacité de concentration et de développer la pensée abstraite des enfants, celle qui fait appel à la logique et donc aux mathématiques.

º Le jeu d’échecs vient donc renforcer un système d’éducation global et s’avère être une méthode d’apprentissage très efficace pour que les jeunes élèves prennent conscience qu'ils font partie d'une sphère culturelle diversifiée dans laquelle ils vont devoir apprendre à évoluer.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé