Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

L’inflammation des bronches est une conséquence d’une infection virale sur l’appareil respiratoire, sévissant surtout en automne et en hiver. Reconnaissez les symptômes d’une bronchite chez l’enfant et informez-vous sur les moyens de traitement médicamenteux ou naturels.

La muqueuse qui tapisse l’intérieur des bronches est la partie concernée par l’inflammation. Les bronches sont deux conduits qui relient la tranchée et les poumons. L’air oxygéné passe par les bronches puis par les bronchioles, de plus petites divisions de ces conduits. C’est au niveau des bronchioles que l’échange gazeux se produit. Le gaz carbonique accompagne alors l’air expiré.

Quels sont les symptômes de la bronchite chez l’enfant ?

On reconnaît la bronchite par une toux caractéristique : elle est sèche, perdure pendant 2 semaines et s’accompagne de difficultés à respirer. Cette toux va ensuite devenir une toux expectorante, c’est-à-dire que l’enfant va cracher des mucosités après qu’il aura expulsé l’air. Cela signifie que la bronchite de l’enfant est en voie de guérison.

La bronchite chez l’enfant n’est pas toujours accompagnée de fièvre. Par contre, on peut noter une fatigue et l’enfant peut se plaindre de nausées. Les symptômes cités plus haut doivent être vérifiés par un médecin qui va procéder à une auscultation afin de confirmer le diagnostic.

Quelles sont les causes de la bronchite chez l’enfant ?

Tout d’abord, on peut classer les bronchites en deux catégories : la bronchite aiguë et la bronchite chronique. La bronchite aiguë provient généralement d’une atteinte virale et reste transitoire. Elle peut être causée par une bactérie ou un champignon, mais ce sont des cas rares. La bronchite chronique est due à une production en excès de mucus pendant une durée prolongée. Cette catégorie correspond surtout à une réaction à des matières irritantes comme le tabac ou la pollution chimique. Elle se produit aussi lors d’une baisse de l’immunité.

Un enfant souffrant d’une bronchite chronique peut en avoir jusqu’à 4 ou 5 épisodes à l’année. Celle-ci commence par une bronchite chronique simple. Avec le rétrécissement progressif des bronches, la maladie devient une bronchite chronique obstructive. Au stade avancé, l’enfant va subir un emphysème pulmonaire.

Comment soigner la bronchite chez l’enfant ?

Si l’enfant éprouve des difficultés à respirer, le pédiatre recommande des bronchodilatateurs en spray. En cas de bronchite aiguë d’origine bactérienne, une antibiothérapie sera entamée pendant 10 jours. La toux permet à l’organisme d’expulser les saletés et de protéger les poumons des infections. Les sirops antitussifs sont donc fortement déconseillés.

Le traitement de la bronchite chez l’enfant doit inclure une bonne hydratation. Les boissons chaudes fluidifient mieux le mucus et facilitent la respiration. Si l’enfant est plus grand, le traitement peut être complété d’inhalations d’eau bouillante aux huiles essentielles (eucalyptus, thym ou sapin). Il suffit de placer l’enfant devant un grand bol et de lui couvrir le visage d’une serviette. Faites toutefois attention à ne pas faire de surdosage, et bien entendu attention à l’eau bouillante.

L’air de la pièce où l’enfant dort doit être suffisamment humidifié. Pour le faire, il existe des humidificateurs d’air. À défaut, on peut se servir d’un seau d’eau placé près du radiateur. Si l’enfant a de la fièvre, il vaut mieux ne pas le couvrir et lui donner un antipyrétique au besoin. La fièvre ne doit pas être systématiquement masquée puisqu’elle est un moyen de défense pour l’organisme. En cas de toux allergique, les humidificateurs d’air sont toutefois déconseillés. Les sorties au grand air peuvent être bénéfiques pour un enfant qui souffre de bronchite chronique. Il faut juste s’assurer que l’endroit n’est pas pollué.

Bronchite chez l’enfant : quand voir le pédiatre ?

Ne tardez pas et appelez le pédiatre si votre enfant a une bronchite et que les situations suivantes s’appliquent à lui :
- Il a moins de 5 mois et il a de la fièvre.
- Sa respiration est sifflante.
- Il a déjà reçu un traitement pour une bronchite aiguë mais sans amélioration au bout de 3 jours.
- La fièvre est élevée, au-dessus de 38°C.
- Votre enfant a déjà une autre pathologie pulmonaire.
- Ses expectorations saignent.

Bronchite chez l’enfant : comment la prévenir ?

La prévention est importante chez un enfant particulièrement sensible. Pour éviter la récurrence des bronchites :
- Évitez l’exposition au froid extrême.
- Emmenez l’enfant dans de grands espaces (montagne, plage) aussi souvent que possible.
- Préservez l’enfant des rencontres avec des personnes ayant une infection respiratoire.

 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé