Punitions : ce qu’il faut éviter

Enfant triste après s'être fait gronder

Les punitions sont un moyen d'éduquer les enfants. Mais tout n’est pas admis lorsqu’il s’agit de punir. Nous vous disons ce qu'il faut éviter si vous ne voulez pas que la punition soit contre-productive.

 
Nous vous donnons les éléments clés pour que vous sachiez ce que vous ne devez pas faire lors de la mise en place d'une punition.

- Ne privez pas votre enfant de nourriture. La nourriture est liée à l'instinct de survie: son absence génère de l’anxiété et de l'hostilité chez l’enfant. Si vous voulez prendre une mesure liée à son attitude à table, vous pouvez décider qu’il mange seul, ou lui supprimer un aliment superflu, comme le dessert.

- Ne réduisez pas votre affection envers votre enfant. Transmettre à l'enfant le message: «Si tu te comportes comme cela, je ne t’aimerais plus» ou, plus subtilement, le gronder sans cesse, induit une insécurité qui persiste sur le long terme et qui pénètre profondément l’esprit de l'enfant.

- Ne boudez pas. La punition doit être communiquée immédiatement. Ensuite, il est important de transmettre à l'enfant que vous l’aimez toujours.

- Ne lui faites pas de chantage affectif. Évitez toutes les formules qui induisent des sentiments de culpabilité, comme: «en te comportant ainsi tu fais du mal à maman» ou «si tu m'aimais...  »

- L'enfant ne doit pas se sentir anormal ou méchant. Il est important que, lorsque vous le grondez, vous ne le rejetiez pas, lui, mais seulement son comportement, parce que cela fait de la peine à votre enfant et provoque un effet négatif. Par conséquent, essayez d’éviter que l'enfant ne réponde par une réaction défensive, ce qui réduirait à néant tous vos efforts pour le convaincre.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe