La psychologue Soraya Herrezuelo nous explique comment prévenir, dès la petite enfance, les troubles de l’alimentation tels que l'anorexie ou la boulimie, de plus en plus courants chez les jeunes de notre pays.

 
Le monde change très rapidement et les parents ne sont pas toujours au courant des dangers qui guettent leurs enfants. C’est le cas notamment des troubles de l’alimentation, des troubles psychologiques qui augmentent de façon spectaculaire et qui ont de graves conséquences sur la santé de l’enfant.

Les raisonnements et réflexions qui accompagnent ces comportements se construisent dès les premières expériences de l’enfant : le sentiment d’insatisfaction personnelle, l’exigence envers soi-même, une vision erronée de la réalité du monde. S’il est impossible d'empêcher l'enfant de vivre et de grandir sans se trouver confronté aux exigences de la société moderne (participer à une multitude d’activités extra-scolaires, respecter des critères de beauté, avoir de bonnes notes, être populaire...) en revanche, les parents peuvent lui fournir des outils pour y faire face comme le sens critique et la confiance en soi qui lui apporteront toute l’assurance nécessaire pour avancer dans la vie.

Comment agir dès la petite enfance pour éviter l’apparition des troubles de l'alimentation ?

- Ne jamais utiliser la nourriture comme récompense ou punition. La nourriture ne doit pas être associée à des émotions ; ainsi, vous éviterez que l’enfant ne s’en serve comme un moyen pour exprimer son désaccord.

- Prendre les repas en famille, calmement et sans télévision. Il est important pour les enfants de manger dans une atmosphère détendue. C’est un agréable moment de communication, de partage et d’échange dans une ambiance sereine.

- Respecter un horaire des repas pour faciliter la régulation du métabolisme et apprendre à reconnaître les signaux physiques de la faim et de la satiété.

- Prendre le temps de cuisiner : penser à des menus variés et équilibrés pour que l’enfant puisse goûter de tous les aliments.

- Féliciter l’enfant pour l'effort fourni plutôt que pour le résultat obtenu. En effet plutôt que de s’extasier devant ce que l’enfant réussit à faire, mettez en valeur l’intérêt et la constance qu’il met à le faire : colorier une image, réussir à bien positionner une pièce dans un jeu de construction, etc…

- Laisser une large place à la communication : dès que l'enfant commence à parler, parlez-lui des émotions afin qu’il apprenne à les reconnaître et à les exprimer sans se sentir inhibé.

- Développer l’autonomie de l’enfant : ne soyez pas impatients de voir votre enfant faire des progrès, laissez-lui le temps de faire ses expériences sans le précipiter et en lui donnant des responsabilités de difficulté croissante.

- Attention aux étiquettes : si l'enfant ne fait pas les choses comme vous le souhaitez, évitez les qualificatifs du style « maladroit », « stupide » ou « tête en l’air » qui ont une influence considérable sur la construction de l'estime de soi. Au lieu d'utiliser des étiquettes, expliquez à l’enfant ce qu’il doit changer dans son comportement.

- Partager du temps de qualité avec l’enfant. Notre environnement social et professionnel est souvent extrêmement exigeant, nous laissant peu de temps à consacrer à nos enfants. Mais l’important n’est pas tant la quantité de temps que nous passons avec l’enfant, sinon la qualité : 20 minutes de jeu avec votre enfant valent souvent mieux que deux heures assis à côté de lui devant la télévision tandis que vous avez un œil sur votre portable et répondez à des messages.

- Ne pas couvrir l’enfant de biens matériels obtenus sans effort : l’enfant doit apprendre à surmonter la frustration de ne pas obtenir tout ce qu’il désire dans l’instant.

Rappelez-vous enfin que l’enfant se construit en imitant, alors… donnons le bon exemple !

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé