La gastro-entérite chez l’enfant : causes, symptômes et remèdes

Petite fille malade qui fait un câlin à sa maman

Une diarrhée chez l’enfant évoque toujours une gastro-entérite qui n’est autre que l’inflammation de l’estomac et de l’intestin.

Cette maladie, à première vue anodine, est risquée à cause de ses complications potentielles dont la principale est la déshydratation. Ce dossier se veut le plus complet possible sur tout ce qu’il y a à savoir sur la gastro-entérite en été.

 

(Ça peut vous intéresser : la diarrhée chez l’enfant)

 

La gastro-entérite chez l’enfant : les causes

La gastro-entérite d’origine virale

Représentant les deux tiers des cas de gastro-entérite, l’atteinte due à un virus (souvent le rotavirus) entraîne presque la moitié des hospitalisations d’enfants pour une diarrhée.

Les bébés de moins de 3 mois sont rarement atteints de gastro-entérite d’origine virale en raison de la protection fournie par la maman pendant la grossesse et l’allaitement. Le virus peut être ensuite virulent, causant des récidives de la maladie.

On reconnaît la gastro-entérite de bébé en été par des vomissements brusques, accompagnés de fièvre et de diarrhée liquidienne. Les vomissements s’arrêtent en 2 ou 3 jours. Il faut à la diarrhée environ une semaine pour cesser. Le principal problème réside dans la déshydratation. La prise de solution de réhydratation orale aide donc à remonter le taux des sels minéraux.

La prévention de la gastro-entérite d’origine virale reposait sur un vaccin contre le rotavirus jusqu’en avril 2015. Celui-ci est depuis proscrit en raison des risques d’invagination intestinale aiguë.

 

(Ça peut vous intéresser : La diarrhée de bébé due au rotavirus)

 

La gastro-entérite d’origine bactérienne

La maladie correspond le plus souvent à une intoxication alimentaire, après ingestion d’aliments contaminés. Ce sont notamment des aliments maintenus à une température avoisinant celle du corps humain, dans l’humidité et contenant des protéines, causant des épisodes de gastro-entérite en été.

Les salmonelles sont les germes les plus concernés. Elles colonisent volontiers les aliments mal conservés. Pour pallier à ce risque, il vaut toujours mieux ranger tous les repas au réfrigérateur. L’hygiène dans la cuisine doit être scrupuleuse car la chaleur estivale favorise la pullulation des germes. De plus, la virulence des salmonelles est plus marquée en été. Le germe se retrouve autant dans l’eau de boisson que dans les crèmes glacées. Les viandes mal cuites, les plats congelés et recongelés sont tous des milieux de cultures pour les salmonelles en été.

Mais la contamination n’est pas limitée aux aliments. L’eau des piscines pour enfants peut être contaminée et provoquer des épisodes de gastro-entérite en été. Le nettoyage et la décontamination sont dans ce cas indispensables.

La gastro-entérite menace le bébé et la maman en cas de :
- Manipulation des repas avec les mains sales, surtout après un passage aux toilettes.
- Eternuements près de la nourriture.
- Usage d’ustensiles sales à la maison.
- Manquement au lavage des mains.
- Consommation d’eau non potable.
- Contamination des aliments non couverts par des insectes.
- Prise en main de jouets sales ou salis par les mains de puéricultrices changeant plusieurs fois les couches d’autres enfants.

 

La gastro-entérite chez l’enfant : les risques

Le risque majeur d’une inflammation du tractus digestif provoquant diarrhées et vomissements reste la déshydratation. Le corps perd son équilibre en eau et en sels minéraux. Chez l’enfant, cette perte d’électrolytes se fait plus rapidement que chez l’adulte en raison de la proportion des liquides dans le corps.

En tant que parent, vous devez être en mesure de détecter la déshydratation par les symptômes suivants :
- Votre enfant perd du poids (5 à 10%)
- Il a la bouche et la langue sèches.
- Sa couche est intacte (il n’émet pas d’urine).
- Ses cernes sont marqués.
- Bébé est fatigué et apathique.
- La peau garde le pli quand vous pincez la peau de son ventre.

Si l’enfant est déshydraté, le volume du sang qui circule dans son corps diminue. Par conséquent, la pression artérielle va diminuer et ses reins vont finir par ne plus fonctionner normalement. La déshydratation s’installe très rapidement chez un enfant. C’est l’affaire de quelques heures.

 

La gastro-entérite chez l’enfant : comment agir en cas de déshydratation ?

Les diarrhées et les vomissements doivent être compensés par l’administration d’une solution de réhydratation. Une méthode empirique consiste à préparer une solution sucrée additionnée d’une pincée de sel. Si les vomissements sont intenses, on peut donner cette solution à la petite cuillère.

 

La gastro-entérite chez l’enfant : quand consulter le pédiatre ?

Il devient urgent de voir le médecin spécialiste si votre enfant émet du sang dans ses selles. Si la déshydratation est sévère, c’est-à-dire qu’elle s’est installée depuis longtemps. Pour mesurer cette durée, vous pouvez vérifier la couche du bébé. Un délai de 4 heures sans urine constitue une urgence. A part ces cas d’urgence, une consultation pédiatrique est nécessaire si votre enfant a moins de 6 mois, si votre enfant a de la fièvre ou qu’il refuse de se nourrir, si la diarrhée dure depuis plus de 48 heures et que les vomissements persistent.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé