Pourquoi un enfant a-t-il mal à la tête ? Dans quels cas le pédiatre doit-il réaliser un suivi ? Quel doit être le comportement des parents face à des maux de tête de leur enfant ?

Jusqu'à il y a peu d'années, on croyait que les enfants ne souffraient pas de céphalée, le nom technique du mal de tête. Cependant, aujourd'hui il a été prouvé que, en plus d'être un trouble fréquent, même les bébés peuvent souffrir de véritables maux de tête. La mal de tête chez les enfants peut être causé par différentes causes, et être situé dans une zone de la tête ou être diffus (douleur qui s'étend sur tout le crâne).

 

Différents types de maux de tête chez l'enfant

De par la façon dont elles se présentent et leur durée, les céphalées peuvent être aiguës, aigües récidivantes et chroniques.

- Quand une céphalée se présente de façon aiguë, elle peut être localisée à un endroit ou dans une petite zone, ou bien être diffuse. Dans le premier cas, elle est généralement causée par une otite moyenne aiguë ou une sinusite. Sont également de présentation aiguë, localisée ou diffuse, les céphalées d'origine dentaire et celles qui proviennent de l'articulation temporo-mandibulaire.

- Si un mal de tête est diffus, étendu, et est accompagné de fièvre, la cause principale est une infection. S'il n’y a pas de fièvre, il faut penser à un traumatisme crânien, une pression artérielle élevée ou une intoxication au monoxyde de carbone.

- Quand une céphalée se présente de façon aiguë, mais est déjà survenue à d’autres moments, on parle de céphalée aiguë récidivante. La plus courante est la migraine, qui est unilatérale, pulsatile, peut prévenir de son apparition par des nausées ou des vomissements, et il y a souvent des antécédents familiaux de ce même processus. L'autre céphalée aigüe récidivante la plus commune est celle de type tensionnel, qui a une origine émotionnelle ou musculaire. Une autre cause de céphalée aiguë récidivante, bien que plus rare, est l'épilepsie. Enfin, on trouve de façon exceptionnelle les céphalées cluster ou en grappe, et celles dues à des malformations des vaisseaux sanguins intracrâniens.

- Un mal de tête, localisé ou diffus, qui présente une caractéristique différente à celle habituelle doit être étroitement surveillée par le pédiatre ou le neurologue : par exemple si les traitements analgésiques habituels ne donnent pas de résultat, si le mal de tête dure de façon exagérée (plusieurs jours), s’il réveille l’enfant pendant la nuit ou si le mal de tête est associé à une vision double, etc.

 

Maux de tête : comment les parents doivent-ils agir ?

La première chose que les parents doivent faire face à un mal de tête aigu est de rassurer l'enfant. La majorité des céphalées sont d'origine bénigne, il ne faut donc pas penser à des causes rares. Ensuite, vous pouvez administrer à l’enfant un analgésique (il est généralement aussi antithermique), toujours sous prescription médicale. En cas de migraine, il faut laisser l'enfant se reposer dans l'obscurité.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé