Comment surveiller la respiration de votre enfant

Les plus petits souffrent fréquemment de troubles respiratoires. Il n’y a pas de raison de s'en inquiéter, mais il faut tout de même contrôler les éventuelles complications.


Les troubles de l'appareil respiratoire sont souvent bénins d'un point de vue médical, mais peuvent être ennuyeux, tant pour l’enfant qui a du mal à dormir quand il respire mal, que pour les parents, contraints de passer des nuits blanches.

Ces troubles représentent les principales maladies infectieuses qui touchent les enfants en âge pré-scolaire. En général, il s’agit de rhumes et autres complications légères dues au froid, généralement d'origine virale, et qui affectent le nez, la gorge, les oreilles et les sinus. Fréquentant la crèche de plus en plus jeunes, les enfants sont plus exposés au risque de contagion et peuvent en souffrir jusqu’à 10 fois au cours de l’hiver, ce qui fait qu'on a l'impression qu'ils sont toujours malades.

 

Que faire en cas d'apnée ou de difficulté respiratoire?

L’enfant peut avoir des difficultés à respirer par le nez, surtout en cas d’inflammation des végétations à la suite d'une série de rhumes.

- Au cours de son sommeil, si l'enfant reste en apnée, c'est-à-dire sans respirer pendant quelques secondes, cela signifie que l'obstruction est importante et nécessite de consulter le pédiatre qui décidera de l’intervention ou non de l’ORL.

- Lors d'une grippe ordinaire, il est courant que la fréquence respiratoire s’accélère. Pour le contrôler, il suffit de mettre une main sur le ventre de l’enfant et de compter le nombre de respirations en une minute. La moyenne doit être autour de 25 à 30 respirations, pouvant atteindre 40 en cas de fièvre élevée ou de forte toux.

- D'autres symptômes peuvent révéler une possible infection des voies respiratoires et nécessitent d’en informer le médecin comme, par exemple, l’enfoncement de la poitrine, qui peut se remarquer sur la peau à la base du cou, entre les côtes ou à la base du thorax pendant l’inspiration, ou encore le mouvement des parois nasales lors de la respiration. Ces deux signes indiquent un effort, une difficulté à respirer en raison, par exemple, d’une bronchiolite.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner bebe