Que faire lorsque votre enfant fait pipi au lit ?

Il n'existe pas de traitement unique de l'énurésie, car plusieurs facteurs interviennent. Voici comment agir lorsque l'enfant souffre d’énurésie.

On sait que l'énurésie est un problème à la fois pour l'enfant et pour ses parents qui se sentent souvent désorientés et ne savent pas quelle attitude prendre lorsque l'enfant mouille son lit. Il n’y a aucune mesure particulière à prendre avant 6 ou 7 ans.

Attitude des parents face à l’énurésie

- La réponse des parents face à l'énurésie est variable, allant de l’indifférence à une préoccupation excessive.

- Plus les parents montrent d’anxiété, plus les chances de résoudre la situation se réduisent. Il convient de faire preuve de patience en évitant de ridiculiser l’enfant, de le punir ou de l’humilier, ce qui aggraverait encore le problème.

- La plupart des enfants sont gênés de faire pipi au lit, il est donc nécessaire que leurs familles les soutiennent. Mais il ne s’agit pas non plus de les traiter comme des bébés en les surprotégeant car les enfants pourraient alors retirer une certaine satisfaction de l’attention que les parents leur portent la nuit lorsqu’ils se réveillent tout mouillés.

- L’idéal est de parvenir à faire comprendre à l’enfant que ce n’est pas grave s’il est mouillé le matin, mais qu’il faut essayer que cela ne se reproduise pas. Le fait de savoir que d'autres enfants ou un membre de la famille ont, ou ont eu, le même problème que lui, l’aidera à y faire face.

Attitude de l’enfant face à l’énurésie

- La réponse de l'enfant varie selon l'âge. Au début, cela ne le gênera pas de faire pipi au lit. Puis, voyant que ses parents s’inquiètent, il va lui aussi commencer à se sentir préoccupé. Il peut aussi, au contraire, réagir de manière transgressive pour attirer l'attention ou imposer ses critères.

- Lorsque l'enfant est plus grand, il peut se sentir découragé ne voyant aucune amélioration et, surtout, se rendant compte que le fait de faire pipi au lit conditionne ses sorties (partir en excursion, dormir chez un copain, etc...), jusqu’à avoir honte lorsqu’il se trouve avec d'autres enfants et se sentir inférieur. De fait, les enfants demandent souvent à leurs parents de garder le secret.

- Si le traitement est efficace, les enfants collaborent tout de suite. Les parents doivent encourager les progrès de leur enfant, aussi minimes soient-il.

L’énurésie est-elle héréditaire ?

Bien qu'on ne connaisse aucun gène associé à ce trouble, on constate souvent une tendance familiale. Ainsi, jusqu'à 60% des enfants atteints d'énurésie nocturne primaire ont un frère (c’est encore plus fréquent chez les jumeaux) ou un parent qui a souffert du même problème. Et si les deux parents ont tardé à contrôler la miction de nuit, la probabilité que l'enfant fasse pipi au lit après 5 ou 6 ans va jusqu’à 77%.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner bebe