Avec l'hiver arrivent toutes sortes de maladies : les rhumes, les grippes, les otites, la toux, les maux de gorge, etc… Mais est-il toujours bon de donner des médicaments à l'enfant ? Nous vous présentons ici les plus communs.

 
Il existe de nombreux médicaments sur le marché, mais c’est au pédiatre de vous indiquer lequel est le plus approprié ; en général, pour les jeunes enfants on préfère souvent une présentation en sirop. Il ne faut pas donner de médicament à un enfant sans que le médecin ne l’ait au préalable examiné ; ne commencez donc pas un traitement sans son accord. Enfin, sachez que les produits laitiers sont très utiles lors d’un traitement antibiotique pour rétablir l'équilibre de la flore intestinale et prévenir les problèmes digestifs.


Photo 1 de

|

Les médicaments pour faire baisser la fièvre

Le paracétamol est le principe actif privilégié pour lutter contre la fièvre. L’ibuprofène est autorisé pour traiter certaines affections à partir de l’âge de six mois ; la dose varie selon l'âge et le poids de l'enfant. Attention, l'ibuprofène ne doit pas être utilisé en cas de varicelle ou si l’enfant est déshydraté. Dans tous les cas il convient de consulter le pédiatre au préalable.

|

Les bronchodilatateurs

Le principe actif des bronchodilatateurs est le salbutamol. Il est utilisé pour traiter et prévenir les crises d'asthme (rétrécissement des bronches qui entraîne des difficultés respiratoires). Le salbutamol peut provoquer des effets secondaires tels que nervosité ou agitation. Même si l’enfant en a déjà pris, il faut consulter le pédiatre pour chaque nouveau traitement, sauf situation chronique auquel cas le médecin vous expliquera comment agir.

|

Les antihistaminiques

On les prescrit principalement en gouttes en cas d'urticaire, de dermatite atopique, de rhinite allergique et chaque fois qu’il est nécessaire de lutter contre l’histamine, une substance libérée par le corps lorsqu’elle entre en contact avec un allergène et qui provoque les larmoiements. Les antihistaminiques n’entrainent pas d'effets secondaires importants, simplement de la somnolence.

|

La cortisone

Elle est principalement utilisée en inhalation (aérosol), pour traiter l'asthme allergique et chaque fois qu'il y a difficulté respiratoire, c’est-à-dire une contraction due à une hyperréactivité bronchique. La cortisone peut également être utilisée sous forme de crème pour traiter la dermatite atopique (à appliquer en petites quantités en cas d'eczéma) ou l’érythème fessier. Même si c’est un médicament sûr, il peut s’avérer nocif lorsque son usage est prolongé.

|

Les antifongiques

On peut les utiliser dès les premiers mois de vie, par exemple dans le cas où un érythème fessier se complique en candidose (apparition de taches rouges sur la peau). Les antifongiques se présentent sous forme de crèmes ; on les applique en général deux jours après l’apparition des boutons par massage sur la peau jusqu’à absorption complète. Il est recommandé d'utiliser des gants en latex pour éviter que les doigts n’absorbent le produit.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé