Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

Les changements de saison affaiblissent l’organisme des enfants. Pour éviter les rechutes, il est essentiel de faire très attention à leur alimentation, à la fois pendant et dans les jours qui suivent la maladie.

 
De nombreux aliments peuvent nous aider à récupérer de certaines maladies et peuvent même aider à en éviter d'autres. Par conséquent, il est important de profiter de toutes les propriétés et des nutriments que les aliments nous fournissent pour nous aider dans les moments nécessaires.

En marge du régime particulier que vous choisissez quand votre enfant a une grippe intestinale ou quand il vomit, vous devez surveiller son alimentation tout au long de l'année, afin de vous assurer que les repas de l’enfant lui apportent l'énergie et les nutriments dont il a besoin pour un développement optimal. N’oubliez pas non plus de faire attention à ce que votre enfant mange sainement, afin de lui assurer une croissance sans risque de surpoids qui pourrait lui causer des problèmes de santé à l'avenir.

Nous vous proposons une liste d’aliments qui, de par leur nature, aident à la récupération rapide de l’enfant après une grippe, un rhume, des vomissements, de la diarrhée ou de la toux.

Aliments pour soigner la grippe

Aliments contre la grippe

Elle se manifeste habituellement par une fatigue générale et une forte fièvre. L’enfant est abattu, parfois somnolent et n’a pas d’appétit.

- Au début de la maladie, ce n’est pas grave si l'enfant n’ingère pas d’aliments solide pendant toute une journée (c’est même recommandé) car cela permet à l'organisme d'économiser une énergie qu’il emploierait à digérer.
- En cas de fièvre, il est important que l’enfant boive souvent, même si ce ne sont que de petites quantités. Il pourra ainsi récupérer la perte de liquides due à la transpiration (qui augmente) et à la respiration (qui devient plus rapide).
- Préférez les boissons légèrement sucrées pour contrer l'effet de l’acétone qui accompagne souvent la fièvre.
- Les jus et les soupes avec beaucoup de bouillon sont idéals.
- Une fois passée la phase aiguë initiale, réintégrez progressivement des aliments solides, en petites portions et sans trop forcer.
- Les pâtes et le riz constituent une excellente source d'énergie : cuits à l’eau et assaisonnés d’un filet d’huile et d’un peu de fromage, ou d’une sauce à base de légumes.
- Pendant la convalescence, les fruits frais (en compote ou en salade) et les légumes (cuits et en purée) sont très importants car ils fournissent au corps les vitamines nécessaires pour renforcer ses défenses.
- Le poisson blanc (sole, colin, lotte, etc.) cuit à l’eau ou à la vapeur, fournit à l'organisme toutes les protéines et le fer dont il a besoin pour récupérer.
- La viande (le bœuf ou le poulet) et le jambon sont aussi des aliments protéinés tout à fait bénéfiques à l’organisme.

Aliments pour soulager la toux

Aliments contre la toux

Lorsqu’elle est constante, la toux est très gênante pour l’enfant, non seulement parce qu'elle est irritante, mais aussi parce qu'elle peut causer des douleurs musculaires dans la poitrine, des maux de tête et, pendant les quintes les plus violentes, des vomissements.

- Il est préférable de laisser l'enfant manger comme il en a envie, que ce soit en quantités ou à l’heure qui lui convient. Le forcer à manger ajouterait des tensions à la gêne qu’il ressent déjà.
- Plutôt que de faire deux repas copieux, il vaut mieux répartir la nourriture en plusieurs prises tout au long de la journée car un estomac plein souffre plus des contractions produites par la toux ; on risque alors des vomissements ou une mauvaise digestion.
- Certains légumes et épices exercent une action directe sur le système respiratoire : ils ont un effet décongestionnant et une action directe contre les germes. C’est le cas notamment de l’ail et de l’oignon considérés comme les meilleurs « antitussifs ».

Alimentation contre le rhume

Aliments contre le rhume

Un enfant enrhumé est nerveux, fatigué (le nez bouché l’empêche de dormir) et a peu d'appétit. Sans compter qu’il ne ressent pas le goût des aliments qui, en plus, lui sont difficiles à avaler. Dans ce cas, que peut-on faire ?

- Lui donner à boire souvent pour fluidifier les mucosités nasales et éviter ainsi les complications les plus courantes. En effet, lorsqu’il a le nez bouché, l'enfant respire par la bouche, ce qui assèche les muqueuses de la cavité nasale et favorise la création d’un environnement idéal pour le développement des germes pathogènes.
- Proposer des soupes, notamment du bouillon de poulet. C’est un remède de grand-mère dont les chercheurs ont confirmé l’action : le bouillon de poulet contiendrait des substances spécifiques qui régulent la sécrétion des mucosités. Combinées à la cystéine (un acide aminé doté de propriétés mucolytiques et présent également dans le bouillon de poulet), elles en expliqueraient l’efficacité pour bloquer les symptômes typiques du rhume.
- Préférer des aliments de consistance plutôt molle car les difficultés respiratoires rendent plus laborieuse l’action de mâcher : fromage blanc, omelette, quenelles...
- Si des maux de gorge accompagnent le rhume, vous pouvez aussi donner de la glace à l’enfant ; c’est un bon remède pour calmer la gêne de l’irritation.

Aliments contre les vomissements et la diarrhée

Aliments contre les vomissements et la diarrhée

Parfois, la grippe s’accompagne aussi de vomissements ou de diarrhée. Dans ce cas mieux vaut ne pas trop charger l’estomac.

- En cas de grippe intestinale, l'objectif principal est d'éviter la déshydratation : pendant la phase la plus intense, donnez à votre enfant de l’eau légèrement sucrée, par petites gorgées ou à la cuillère. Si la diarrhée persiste, l'eau de riz est un remède assez efficace. Pour la préparer, il suffit de faire bouillir pendant environ une demi-heure 25 à 40 grammes de riz dans un litre d'eau. On filtre ensuite le breuvage obtenu que l’on consomme par petites quantités tout au long de la journée. Ce sera au médecin de décider, suivant l’évolution de la maladie, s’il convient de prescrire une solution de réhydratation.
- Dès qu’il cesse de vomir et n’a plus de diarrhée, l’enfant récupère généralement assez rapidement l’appétit. Proposez-lui pour commencer des aliments faciles à digérer.
- Le pain grillé est un bon aliment. Avec un peu de confiture ou du miel, il est idéal pour les enfants un peu plus âgés.
- Les pâtes et le riz peu assaisonnés sont idéals pour récupérer l'énergie tout en se rassasiant. Par contre, évitez les sauces épicées qui sont très irritantes.
- En ce qui concerne les fruits, il est préférable de ne pas consommer d’oranges et autres agrumes pendant quelques jours. La banane, en revanche, exerce une action protectrice sur la muqueuse de l'estomac.
- Après une grippe accompagnée de vomissements et de diarrhée, les légumes crus peuvent s’avérer difficiles à digérer. Préférez les légumes cuits et pas trop fibreux comme, par exemple, les courgettes et les pommes de terre cuites à l’eau.
- Les viandes blanches (poulet, dinde, lapin) et le poisson cuit à la vapeur ou poché sont aussi faciles à digérer car leurs fibres sont très fines.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé