Comment éviter les rechutes après une maladie ? Nous répondons ici à vos questions les plus fréquentes sur la convalescence des enfants, après une maladie.

 
Nos enfants tombent souvent malades en hiver : bronchites, maladies infectieuses, etc… Une visite chez le pédiatre résout le problème, mais concernant la convalescence, les parents ne savent pas toujours comment agir. À partir de certaines idées reçues, les spécialistes vous expliquent comment éviter les rechutes.

Il est préférable de mettre l'enfant au régime - Faux

Régime pour l'enfant malade

Le régime alimentaire doit être le même que lorsque l'enfant est en bonne santé même si, de lui-même, il aura tendance à manger moins. Les jours suivants la convalescence, dès que l’enfant aura un peu récupéré, il retrouvera son appétit et mangera même probablement plus qu’à son habitude pour récupérer l'énergie perdue. Aucune maladie ne nécessite un régime alimentaire spécifique, exception faite des virus gastro-intestinaux qui exigent d’absorber plus de liquides.

L'enfant ne doit pas sortir pendant 2 ou 3 jours après un épisode de fièvre - Faux

S’il s’agit d’une maladie virale qui dure en moyenne 3 à 5 jours, l’enfant peut sortir dès le jour suivant la disparition de la fièvre.

Après une maladie des voies respiratoires, il est conseillé de « changer d’air » - Vrai et Faux

Amener l'enfant à la montagne quand il es malade

Des vacances à la plage ou à la montagne sont toujours les bienvenues, mais il n’y a aucune exigence médicale à « changer d’air » en cas de maladie des bronches.

Il est préférable d'éviter la piscine pendant 2 ou 3 jours - Vrai

Si un enfant a été malade (fièvre, rhume, etc.), il est préférable d'attendre quelques jours, au moins jusqu'à la guérison complète, avant de l’envoyer à la piscine. Dans le cas des maladies infectieuses qui affaiblissent le corps, en particulier la rougeole, il est préférable d'attendre un minimum de trois jours, l'enfant se trouvant en général particulièrement fatigué. Concernant la varicelle, l'enfant peut retourner à la piscine dès que les cloques ont cessé d’apparaître (lorsqu’il n’a plus que des croutes) ; au contact de l’eau, la cicatrisation risque cependant de prendre un peu plus de temps.

Il est préférable d’éviter les douches et les bains pendant la maladie et la convalescence - Faux

Sans fondements scientifiques ni même de bon sens, cette croyance est cependant très répandue. Un enfant malade ou convalescent doit maintenir une parfaite hygiène personnelle et se doucher ou se baigner avec la même fréquence que d'habitude. Déjà affaibli par la maladie, se sentir propre et frais lui fera du bien. Il faut aussi lui laver les cheveux en prenant, bien sûr, quelques précautions notamment de bien chauffer la salle de bain et sécher l'enfant rapidement à la sortie du bain.

L’enfant ne doit pas manger d’œufs s’il est malade ou prend des antibiotiques - Faux

Les aliments à éviter quand l'enfant est malade

Voilà encore une autre croyance populaire sans aucun fondement scientifique. Les possibles réactions à l’œuf durant la maladie ou la convalescence ne sont que légende urbaine. Il n’y a aucune raison pour supprimer les œufs du régime alimentaire de l’enfant, même s’il prend des antibiotiques ; son alimentation doit rester normale.

Après une maladie infectieuse, l'enfant doit rester « isolé » pendant 48 heures - Vrai

Comment éviter les contagions entre les enfants ?

Après une maladie infectieuse diagnostiquée par le pédiatre, l’enfant doit rester isolé pendant 48 heures, c’est-à-dire qu’il doit rester à la maison et éviter le contact avec d'autres enfants pour ne pas les contaminer. Si, au bout de 48 heures, l’enfant est en parfaite forme, on peut considérer qu’il n’y a plus de risque de contagion pour son entourage.

Après une maladie, il est bon de prendre des remontants et notamment de la gelée royale - Vrai et Faux

La gélée royale pour la convalescence de l'enfant

Un supplément multivitaminé ou de vitamine C peut s’avérer utile en hiver, surtout si l’enfant consomme peu de fruits et légumes. Mieux vaut cependant l’habituer, dès le début de la diversification alimentaire, à manger des fruits et légumes frais régulièrement (et de préférence de saison). En fait, après une maladie, les enfants ont tendance à manger un peu plus dans les jours suivants la convalescence afin de récupérer ce qu'ils ont perdu pendant la phase aiguë de la maladie. Profitez de cette occasion pour proposer des aliments riches en vitamines à votre enfant. Concernant la gelée royale, il n’existe aucune preuve scientifique de sa valeur nutritionnelle. La solution la plus facile n’étant pas toujours la meilleure (comme la gelée royale), il vaut mieux habituer les enfants à avoir une alimentation équilibrée et adaptée en toutes occasions.

Les ferments lactiques sont utiles pendant la maladie et il faut en prendre avec des antibiotiques - Vrai

Les ferments lactiques sont toujours source de confusion. Parmi les différentes catégories de ferments lactiques se trouvent les probiotiques dont les bienfaits ont déjà été largement démontrés et qui peuvent être consommé aussi bien à titre préventif qu’en cas de gastro-entérite ou pendant un traitement antibiotique. Dans tous les cas, il est toujours conseillé de demander l'avis du médecin ou du pharmacien.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé