Près de la moitié des réfugiés dans le monde sont des enfants

Près de la moitié des réfugiés dans le monde sont des enfants

Selon un rapport de l'UNICEF, près de 50 millions d'enfants vivent loin de leur foyer aujourd'hui. L'institution lance un appel aux gouvernements pour protéger ces enfants.


Les données sont si choquantes que nous pouvons difficilement imaginer qu’environ la moitié de tous les réfugiés dans le monde sont des enfants, soit 50 millions au total. En d'autres termes, près de 50 millions d'enfants ont été contraints de fuir leurs maisons afin d’échapper à l'horreur de la guerre, et pour essayer de trouver une vie meilleure, avec un peu plus d'espoir, loin de leurs foyers.

(Ça peut vous intéresser : Plus de 200.000 enfants réfugiés souffrent de malnutrition)

« Déracinés », le rapport de l'UNICEF devrait donner de quoi réfléchir aux gouvernements. Dans ce rapport, intitulé « Déracinés : une crise de plus en plus grave pour les enfants réfugiés et migrants », l’UNICEF met l’accent sur le risque que courent ces enfants et appelle les gouvernements à agir pour les protéger. Les principales mesures proposées dans ce rapport sont les suivantes :
1. Mettre fin à la rétention des enfants migrants,
2. Garder les familles ensemble pour protéger les enfants,
3. Assurer l'accès à l'éducation pour ces enfants.

Le rapport indique qu’entre 2005 et 2015, le nombre d'enfants réfugiés a doublé, et le nombre d’enfants migrants a augmenté de 21%, ce qui représente près de 50 millions d'enfants déplacés, que ce soit dans leur pays d’origine ou dans d'autres pays.

Les conséquences subies par les enfants réfugiés

Plus de la moitié de ces enfants déplacés qui ont abandonné leur pays à cause de la violence et de la guerre ont franchi les frontières sans leurs parents ou leurs familles. Selon le rapport de l’UNICEF, plus de 100.000 enfants non accompagnés ont fait une demande d'asile dans d'autres pays en 2015, soit trois fois plus que l'année précédente. L'UNICEF note que ces mineurs qui voyagent seuls courent le risque d'être capturés et exploités par des trafiquants profitant de la situation. D’autre part, une autre conséquence que pose ce déracinement et du déplacement des enfants réfugiés est leur éducation : ces enfants sont cinq fois plus susceptibles de ne pas aller à l'école que le reste des enfants.

L’Europe et les États-Unis face aux réfugiés

Les 19 et 20 Septembre 2016, à New York, se sont tenus deux sommets mondiaux sur la crise des réfugiés, évènements parrainés par les Nations Unies et les Etats-Unis. Alors que l'Europe principalement, et des pays comme les Etats-Unis, se sentent dépassés par la crise des réfugiés, le rapport de l'UNICEF fait remarquer que le plus grand nombre de réfugiés restent à la charge de leurs pays d'origine et des pays alentours. L'UNICEF précise aussi que c’est une situation qui concerne le monde entier et que les pays d’accueil doivent s’impliquer à fond.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner bebe