Arriver à faire dormir son enfant est une tâche difficile pour beaucoup de parents. Les experts en sommeil infantile ont identifié six erreurs courantes que font les parents lorsqu'ils mettent leur enfant au lit. Les connaître permet de les éviter !

 

40% des enfants ont du mal à dormir correctement. Pour éviter et corriger la plupart des problèmes de sommeil, il vous suffit à vous, parents, d'introduire quelques changements tout simples dans la routine de votre enfant. Nous vous expliquons en détail les erreurs les plus courantes.

Erreurs à eviter au moment de coucher  l'enfant


1/
Coucher l'enfant trop tard

Les enfants de 2 ans dorment aujourd'hui 40 minutes de moins que les enfants du même âge il y a deux générations. Par conséquent, ils ont plus de difficultés à s'endormir, ils peinent à faire la sieste et se réveillent au milieu de la nuit, nous explique le docteur Weissbluth, pédiatre et auteur du livre « Habitudes de sommeil saines, enfant sain » (« Healthy Sleep Habits, Happy Child »). Vous devez imposer des horaires fixes pour aller au lit. Gardez à l'esprit que les enfants ont besoin d'au-moins 10 à 11 heures de sommeil par nuit.

 

2/ Dépendre du mouvement de balancier, de la voiture, etc.

Vous devez éviter d'utiliser le mouvement pour endormir votre enfant. Par contre, vous pouvez l'utiliser pour le calmer.

 

3/ Trop de stimuli dans son berceau

Si votre enfant a trop de jouets dans son berceau ou dans son lit, cela risque de le distraire. Nous vous recommandons de retirer le mobile de couleur de son lit, d'assombrir sa chambre et de limiter le bruit. Si votre enfant a peur de l'obscurité, vous pouvez laisser une petite veilleuse allumée la nuit.

 

4/ Ne pas respecter la routine du coucher

Il est nécessaire de suivre une routine avant de coucher votre petit, par exemple le bain, le dîner, une histoire puis une berceuse. Ces activités permettent de le préparer au sommeil.

 

5/ Le manque de constance

Bien qu'il soit préférable de décider à l'avance si oui ou non vous permettez à votre enfant de venir dans votre lit, il n'est jamais trop tard pour établir des normes. Si votre enfant commence à se lever au milieu de la nuit et à venir dans votre lit, il faut lui expliquer clairement les règles et le ramener tranquillement dans son lit. Il peut par contre y avoir quelques exceptions, comme lorsqu'il est malade ou qu'il y a un orage et qu'il a peur.

 

6/ Passer du lit à barreaux au lit de grand trop tôt

Avant 3 ans, la plupart des enfants ne sont pas prêts à quitter leur lit à barreaux. En effet, ce dernier a des limites bien visibles sous forme de garde-corps, mais pour qu'un enfant comprenne qu'il doit rester dans son lit, il doit d'abord être capable de comprendre clairement que les bords du lit représentent les barrières.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
3 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • bonjour
    mon petit prenait le biberon a la naissance et un mois. et il ne prenait plus de biberon à ses deux mois. la il a 4 mois et demi et j'ai commencé à introduire la farine dans le biberon du moins j'utilise les bledidej goût vanille ou marque nestlé goût vanillé tjs.
    je voulais donc savoir à quelle moment faut il penser à changer les tétine svp.

  • Invité - carambol

    Quand on est vraiment perdu, ces conseils peuvent peut-être aider mais je dirai qu'il faut surtout être à l'écoute la plus assidue de son enfant. Il ne fera jamais une nuit blanche naturellement. L'enfant, bien plus que l'adulte, écoute ses besoins naturels (manger, dormir, éveil). Mais il voudra aussi rester le plus longtemps possible là où papa, maman sont.
    Bien se concentrer sur eux aux premiers signes de fatigue (frottement d'yeux, baillements, crise de pleurs qui ne demande pas à manger ou de changer la couche), les placer au centre de l'attention pour le coucher avec musique, jeux calmes ou lecture. Leur expliquer aussi (ils comprennent tout, les sous-estimer rend les choses beaucoup plus difficiles!!!) que c'est en dormant qu'ils prennent des forces pour le lendemain, que papa et maman ne vont pas se coucher tout de suite mais ils ont aussi besoin de dormir comme lui, d'une traite. Le rythme régulier aide mais ne doit pas devenir un moment horrible pour tout le monde. L'enfant comme l'adulte sera plus ou moins fatigué en fonction de la journée, de la météo, de l'ambiance ambiante, etc... On est pas à 1/4h près surtout si au final tout se passe calmement et dans la bonne humeur.

  • Invité - Anonyme

    Bonjour ma fille a 3ans et demi et des que je veux la coucher avec câlin et tout se qu'il faut mais à peine rentré dans sa chambre elle se crispe et hurle que dois-je faire ?
    Merci d'avance