Choisir le sexe de bébé : trucs et astuces



Symbôles masculin/féminin dessinés sur le ventre d'une femme enceinte

Vous voulez choisir le sexe de votre futur bébé? Connaître vos jours fertiles et contrôler votre alimentation peuvent vous aider à choisir. Découvrez la méthode de Baretta et les études réalisées para Shettles et Rorvik.

 

Avoir une alimentation déterminée avant la grossesse ou choisir le moment opportun pour la conception de bébé peuvent avoir une influence sur le sexe du futur bébé, c’est du-moins ce qu’affirment certains spécialistes.

Voyons un peu les trucs et astuces de nos grand-mères ainsi que les théories des spécialistes... Attention, il est important de signaler que la majorité des gynécologues et autres experts obstétriciens n’accordent que peu de crédit à ces méthodes et affirment que nous ne pouvons pas choisir le sexe du bébé et que nous devons nous en remettre au choix de Mère Nature (ce qui n’est pas plus mal finalement).

Les explications qui vont suivre n’ont pas vocation à être une science exacte et ne font que refléter ce que certains spécialistes estiment être une méthode permettant d’augmenter la probabilité d’avoir un garçon ou une fille.

 

Méthode basée sur le cycle d’ovulation

La méthode Shettles se base sur les différences existant entre les spermatozoïdes porteurs du chromosome X (pour les futures petites filles) et les spermatozoïdes porteurs du chromosome Y (pour les futurs petits garçons). Basiquement, la durée de vie de chacun de ces spermatozoïdes ne serait pas la même, ce qui pourrait avoir un impact si les spermatozoïdes doivent « attendre » pour la fécondation de l’ovule ou si, au contraire, cette fécondation peut avoir lieu de manière plus immédiate.

Cette méthode appuie son raisonnement sur le moment de la conception du futur bébé et, plus exactement, en fonction du moment du cycle d’ovulation de la femme. Elle indique que les relations sexuelles qui ont lieu légèrement avant l’ovulation auraient tendance à favoriser la naissance de petites filles, alors qu’une fécondation de l’ovule durant l’ovulation ou juste après aurait tendance à favoriser l’arrivée de petits garçons.

 

Méthode basée sur l’alimentation : Que faut-il manger pour avoir un garçon ou une fille ?

La méthode Baretta pour choisir le sexe du bébé se base sur l’influence de l’alimentation sur le métabolisme de la femme. Selon la biochimiste argentine Adriana Baretta, la quantité de certains minéraux dans l’alimentation de la femme aurait un impact sur la probabilité d’avoir un garçon ou une fille.

Par exemple, la consommation de légumes, de fruits secs, de fibres, de poissons ou de fruits favoriserait l’arrivée d’un petit garçon. A l’opposé, la consommation de produits lactés favoriserait l’arrivée de petites filles.

N’oublions pas que la meilleure des méthodes est encore de faire confiance à Dame Nature et que, garçon ou fille, votre futur petit bout sera de toutes façons la plus merveilleuse des choses qui puissent vous arriver.



Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

Le Coin des Mamans : activités récentes

banner mama