L’éjaculation serait, selon les experts, divisée en deux phases à la finalité bien différente et dont la première serait essentielle à la procréation.

 

 
Selon une étude menée par la clinique Ginemed et publiée dans la revue Systems Biology in Reproductive Medicine, les spermatozoïdes contenus dans la première phase de l'éjaculation seraient plus nombreux, plus dynamiques et auraient un ADN de meilleur qualité, ce qui les rendrait idéals pour la phase de procréation. Ce travail, qui a été réalisé dans le cadre des avancées de la fécondation in vitro, a analysé les avantages de l’éjaculation fractionnée pour améliorer la qualité des échantillons de sperme.

Selon les chercheurs, l’éjaculation se composerait donc de deux phases. Le premier objectif d'un éjaculat serait d’abord de féconder l'ovule, puis, dans un deuxième temps, de faire barrière à une seconde fécondation. « L'éjaculation a toujours été considéré comme un tout. Cependant, nous pensons qu’il se divise en deux phases bien différenciées par leur composition et leur fonction physiologique, et visant à remplir deux aspects très importants de la reproduction », comme l’explique Maria Hebles, co-directrice du laboratoire de reproduction de la clinique Ginemed de Seville et principal auteur de cette étude.

Les chercheurs ont ainsi récolté l’éjaculat de 40 participants qu’ils ont à chaque fois séparé en deux contenants, pour la première et la deuxième phase. L’étude des spermatozoïdes correspondant à chacune de ces deux phases a mis en évidence que ceux appartenant à la première présentaient un ADN moins fragmenté. Elle serait donc la plus indiquée pour favoriser la fécondation et le développement d’un embryon.

Les phases de l'éjaculation

Lors de l'éjaculation, la composition du liquide expulsé varie. On distingue trois phases : la pré-éjaculation, la première et la deuxième phase. Bien qu'il n’existe aucune étude définitive à ce sujet, le liquide pré-séminal (phase de pré-éjaculation) ne contient aucun spermatozoïde ; c’est une sécrétion incolore des glandes de Cowper qui sert à diminuer l'acidité de l'urètre.

La première phase représente entre 15 et 45% du volume de l'éjaculat ; elle est riche en spermatozoïdes sur lesquels elle a une action protectrice. En revanche, la deuxième phase constitue 70 à 90% du volume de l’éjaculat ; elle est composée de sécrétions des vésicules séminales riches en espèces oxygénées réactives, qui ont un impact négatif sur les caractéristiques séminales.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM



banner mama

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Bonjour , j'arrete la pilule dans 1 semaine. 1er essai bébé va débuter par la suite.

 

 

Pratique_bebesetmamans.jpg