Vos règles n’arrivent pas et vous vous demandez si vous êtes enceinte ? Un retard de la menstruation ne signifie pas toujours qu’il y a une grossesse. Découvrez quelles sont les causes les plus courantes d'un retard des règles.

 


Lorsque les règles n’arrivent pas, la première chose qui vient à l’esprit est : « Je suis enceinte ! ». Si l'absence de la menstruation est le premier symptôme de la grossesse, il faut savoir que le cycle menstruel est aussi sensible à l’état nerveux, à l’âge, aux déséquilibres alimentaires, etc…

Retard des règles : les causes les plus courantes

Retard de règle et grossesse

La grossesse est la cause la plus commune de l'absence des règles. De fait, si vous avez eu des relations sexuelles non protégées et que vos règles n’arrivent pas, il se peut que vous soyez enceinte. Le corps donne cependant, dans ce cas, d’autres signes : les pertes vaginales augmentent et prennent une consistance élastique ou de lait caillé ; vous pouvez également avoir de petits saignements que l’on qualifie de saignements d’implantation : lorsque l’ovule est fécondé une petite quantité de sang peut se détacher et teinter légèrement le flux vaginal. En cas de doute, n’hésitez pas à réaliser un test de grossesse ou à consulter votre gynécologue.

(Ça peut vous intéresser : Test de grossesse: les différentes méthodes pour savoir si vous êtes enceinte ?)


Retard de règle et irrégularités dues à l’âge

Les adolescentes et les femmes de plus de 39 ans souffrent souvent de règles irrégulières. Chez les unes, les règles peuvent ne pas apparaître un mois puis revenir normalement au cycle suivant. Les autres peuvent voir la durée de leurs règles raccourcie ou passer par une phase anovulatoire, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’ovulation : ce sont les symptômes de la pré-ménopause. Si vous vous trouvez dans cette situation, consultez votre gynécologue.

Retard de règle et syndrome des ovaires polykystiques

Le syndrome des ovaires polykystiques est dû à un déséquilibre hormonal qui peut entraîner des cycles menstruels irréguliers, une aménorrhée (absence des règles) ou, à l’inverse, de véritables hémorragies. Ce syndrome peut s’accompagner d’autres symptômes comme une croissance inhabituelle des cheveux, des poussées d'acné, une prise de poids et du diabète. Il est conseillé, dans ce cas, de consulter un médecin.

(Ça peut vous intéresser : J’ai des ovaires polykystiques, est-ce que je peux tomber enceinte ?)


Retard de règle et stress et l'anxiété

Le stress, en agissant directement sur les hormones, affecte la santé et notamment le cycle menstruel qui subit des irrégularités. C’est souvent le cas lorsque l’on craint de tomber enceinte après des rapports sexuels non protégés : le seul fait de ressentir une forte angoisse peut faire disparaître les règles durant tout un cycle.

Retard de règle et allaitement maternel

L'allaitement maternel présente tous les avantages pour bébé car il lui fournit un aliment complet et très nutritif qui aide à renforcer son système immunitaire. En général, pendant toute la période de l’allaitement, le cycle ovulatoire est mis en veille, d’où l’absence de règles. Si vos règles apparaissent cependant, ce qui est tout à fait possible, consultez votre médecin.

Retard de règle et troubles de l'alimentation

Une alimentation insuffisante ou trop de sport peuvent aussi être à l’origine d’un retard des règles. Ainsi, les femmes qui souffrent de troubles de l'alimentation tels que l'anorexie ou la boulimie, ont très souvent des règles irrégulières, des retards fréquents et même parfois une aménorrhée totale. C’est une réaction assez logique du corps qui, affaibli, économise ses ressources. En règle générale, avec le rétablissement d’une alimentation normale et la reprise de poids, les règles reviennent assez naturellement.

Retard de règle et problèmes de thyroïde

La thyroïde est une glande située dans le cou ; elle régule le métabolisme en interagissant avec les autres circuits du corps. L’hypothyroïdie ou l'hyperthyroïdie affectent directement le cycle menstruel, conduisant à des retards de règles auxquels s’ajoutent d’autres symptômes tels que des tremblements dans les mains, une augmentation de la transpiration, de la fatigue, des troubles du sommeil, de l'anxiété et des difficultés de concentration.

Retard des règles : que faire ?

Les symptômes pré-menstruels peuvent parfois être confondus avec des symptômes de grossesse : poitrine gonflée, nausées, douleurs abdominales, maux de tête, troubles du sommeil et malaises.

Si vos règles n’apparaissent pas et vous pensez que vous pouvez être enceinte, réalisez dès que possible une analyse de sang, d’urine ou, encore plus simplement, un test de grossesse, le moyen le plus rapide pour savoir si l’on est enceinte : le test s’achète en pharmacie et permet de détecter immédiatement la présence de gonadotrophine chorionique, encore appelée hCG, l’hormone de la grossesse.

Attention cependant à ne pas réaliser le test de grossesse trop tôt. En effet, en début de grossesse, le niveau de cette hormone peut être très faible et donc insuffisant pour être détecté. Si les résultats des tests sont en général assez fiables, il faut tenir compte d’une possible marge d’erreur, qui sont les « faux négatifs ». Par conséquent, si le résultat du test est négatif et que vos règles n’arrivent toujours pas au bout de deux ou trois jours, n’hésitez pas à renouveler l’opération ou à consulter votre médecin qui pourra vous prescrire une prise de sang ou une échographie.

(Ça peut vous intéresser : Les symptômes de la grossesse)

 

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM



banner mama

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

 

 

Pratique_bebesetmamans.jpg