Spermogramme : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert

Un microscope analysant un échantillon de sperme

Que l'homme essaie d'avoir des enfants ou qu’il ait subit une vasectomie, le spermogramme est le test qui permet d’analyser le sperme pour vérifier son état et son fonctionnement.

 

Le spermogramme est un test simple qui se pratique depuis le début du XXe siècle, sans utiliser d’aiguilles ou de méthodes invasives et durant lequel sont analysés la structure, le mouvement, le nombre et d'autres paramètres des spermatozoïdes. Ces dernières années, le spermogramme a pris de l'importance car il n’est pas rare que la stérilité du couple soit due à des problèmes de sperme.

Les résultats de l'analyse sont obtenus en quelques jours et doivent être interprétés par un spécialiste, bien qu'il soit nécessaire de les compléter avec d'autres tests afin d'établir un diagnostic final.

 

(Ça peut vous intéresser : Comment améliorer la qualité du sperme)

 

Comment se déroule un spermogramme

Ce test est effectué par les couples qui ont des difficultés à concevoir ou par les hommes qui ont subi une vasectomie, afin de vérifier l’efficacité du sperme, ou lorsque l’on suspecte, pour une quelconque raison, que les testicules aient pu être endommagées, soit par une infection, soit par une torsion testiculaire qui aurait privé la ou les testicules de flux sanguin.

Avant de faire un spermogramme, le médecin pose des questions générales sur l'état de santé du patient et procède à un examen physique général. Ceci permet d’évaluer la nécessité ou non de faire le test.

Pour effectuer le spermogramme, l'homme doit rester 3 à cinq 5 sans éjaculer. Afin d’obtenir un échantillon de sperme correct et suffisant, le patient doit éjaculer dans un récipient stérile, du début jusqu’à la fin de l'éjaculation. Une fois l'échantillon recueilli, il doit être remis au laboratoire dans un délai maximum d'une heure pour procéder à l'analyse.

Une autre méthode pour recueillir l'échantillon est le préservatif stérilisé, dans lequel tout le sperme de l'éjaculation est recueilli. Les préservatifs vendus dans le commerce ne fonctionnent pas pour cette méthode.

 

Résultats possibles : azoospermie, normozoospermie et oligozoospermie

Pour obtenir les résultats du spermogramme, on analyse plusieurs aspects. Dans les caractéristiques macroscopiques, sont analysés ce qui suit :

• Liquéfaction.

• Couleur : si elle est rougeâtre, elle indique la présence de sang et, si elle est jaunâtre, une infection possible.

• Volume : s’il est inférieur à 1,5 millilitres, le patient peut souffrir d’hypospermie.

• PH : s’il est inférieur à 7,2, il existe une pathologie dans l’appareil reproducteur masculin.

• Viscosité : une viscosité élevée entrave le mouvement des spermatozoïdes.

 

Dans les caractéristiques microscopiques, sont analysées :

• La concentration des spermatozoïdes : pour les valeurs normales on parle de normozoospermie, pour les valeurs inférieures à 15 millions par millilitre, on parle de d’oligozoospermie et, si elles sont encore plus faibles, on parle de cryptozoospermie. Enfin, on parle d’azoospermie si la concentration est nulle.

• Le vitalité du sperme : proportion de spermatozoïdes vivants, qui doit être supérieure ou égale à 58%.

• La mobilité spermatique : on divise les spermatozoïdes en mobilité progressive, non progressive et spermatozoïdes immobiles.

 

(Ça peut vous intéresser : Sang dans le sperme : symptôme de quelque chose de grave ?)

 


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner mama