Vos règles viennent à des dates imprévisibles. Vous ne calculez même plus, tellement l’irrégularité de votre cycle menstruel ne vous permet plus de savoir quels jours sont féconds. Vous pensez peut-être que votre incapacité à concevoir un enfant est en lien avec ce trouble. Vous n’avez pas forcément tort. Si aucune pathologie confirmée ne semble causer votre infertilité, il est probablement temps de vous tourner vers votre cycle menstruel.


Comment fonctionne le cycle menstruel ?

Le corps de la femme subit de multiples transformations entre la puberté et la ménopause. Ces modifications physiologiques dans le fonctionnement des organes de la reproduction et des hormones servent à assurer l’enfantement. L’instauration du cycle menstruel fait partie de ces changements.

Cette période, qui compte entre 25 et 31 jours, débute avec le premier jour des règles et termine avec le premier jour des règles suivantes. En moyenne, elle dure 28 jours pour la plupart des femmes.
La durée de la deuxième phase du cycle, la phase post-ovulatoire, dure toujours 14 jours. La longueur de la phase pré-ovulatoire est donc celle qui est susceptible de changer. Pour un cycle de 28 jours, l’ovulation se situe bien au milieu du cycle menstruel.

L’ovulation, le moment clé du cycle menstruel

L’ovulation correspond à la libération des ovocytes (ou œufs) par les ovaires. Elle est déclenchée par des changements hormonaux. La présence de spermatozoïdes dans les trompes de Fallope durant cette période entraîne une fécondation et la conception d’un enfant. Vous reconnaîtrez votre période ovulatoire par l’écoulement d’une glaire épaisse depuis le col de l’utérus, ou encore par la hausse de votre température basale au réveil.

Avec les irrégularités d’un cycle menstruel, il vous sera difficile de détecter la période d’ovulation. Vous risquez donc de cibler une mauvaise date pour la conception de votre bébé. Vous risquez aussi d’être induite en erreur par des retards de règles que vous prendrez à tort pour un début de grossesse. En cas d’irrégularités, les cycles peuvent se rapprocher et durer moins de 21 jours, ou encore s’éloigner et durer plus de 36 jours.

Les causes d’un cycle menstruel irrégulier

Des situations aussi courantes qu’un stress chronique peuvent entraîner l’irrégularité d’un cycle menstruel et empêcher la conception. Mais le problème provient parfois de pathologies comme le syndrome des ovaires polykystiques ou d’une absence d’ovulation. Plus couramment, on retrouve les déséquilibres hormonaux.

Un cycle menstruel irrégulier peut aussi avoir des causes peu évidentes comme des troubles du comportement alimentaire. Les femmes souffrant de boulimie et d’anorexie ont donc plus de risques de se retrouver face à un problème de fertilité. Certaines pratiques sportives non modérées peuvent aussi changer le flux normal des règles et modifier la production hormonale de la femme.

Si le cycle irrégulier est la cause de votre infertilité, que faire ?

Vous souhaitez avoir un enfant mais, à cause d’un dérèglement de votre cycle menstruel, vous ne savez pas à quel moment vous ovulez ? Prenez un rendez-vous avec votre gynécologue. Grâce à des tests qu’il vous prescrira, vous pourrez savoir si vous avez effectivement, ou non, des ovulations. Ensuite, s’il y a bien ovulation, il va vérifier la cause de vos cycles irréguliers et pourquoi vous ne tombez pas enceinte malgré vos essais.

 

N’hésitez pas à vous servir de notre calendrier d’ovulation pour détecter les jours féconds en fonction des dates de vos règles.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - Clementine

    Coucou, jeune maman de 35 ans d'une petite princesse Lou née le 29 décembre 2016 pour 54cm 2t 3kg890. Heureusement. ...la nature est bien faite. ...j'ai accouché 14 jours avant le terme !????...... et bébé 2 prévu pour bientôt !???