La vitamine E est considérée comme la « vitamine de la fertilité » : une carence peut donc être déterminante si vous cherchez à tomber enceinte. Nous vous expliquons pourquoi et dans quels aliments la trouver.

 

La vitamine E est très importante pour le bon fonctionnement du système hormonal et de l’appareil reproducteur : elle contribue à prévenir les maladies, active la circulation sanguine et accélère la cicatrisation. En outre, son action anti oxydante protège les tissus des effets néfastes des radicaux libres.

Si vous souhaitez tomber enceinte, sachez qu’une carence en vitamine E chez la femme peut provoquer des perturbations dans les cycles menstruels et augmenter le risque de fausse couche ; chez l'homme, le manque de vitamine E réduit la mobilité des spermatozoïdes.

Quels sont les aliments qui contiennent de la vitamine E ?

Vous trouverez de la vitamine E dans :

- Les graines de tournesol : elles sont idéales en assaisonnement des salades ou des soupes (apport en vitamine E : 36,6 mg).

- Le paprika et le piment rouge, qu’il soit doux ou piquant.

- Les amandes : à consommer crues, en poudre ou sous forme de lait, elles sont très riches en vitamine E.

- Les pignons : en assaisonnement des salades, des desserts ou incorporés dans des sauces (Apport en vitamine E : 9,3 mg).

- Les cacahuètes : sous forme de beurre de cacahuètes, à l’apéritif ou en assaisonnement des salades.

- Le basilic et l’origan : ces herbes aromatiques qui relèvent le goût des plats sont une excellente façon d’absorber de la vitamine E ; on la trouve aussi dans la sauge le thym, le persil et le cumin.

- Les abricots secs : en dessert ou au goûter, ils s’intègrent parfaitement aux salades de fruits… ou aux salades salées.

- Les olives vertes : on peut les ajouter dans tous les plats.

- Les épinards cuits : en plus d’être très sains, ils sont riches en minéraux et vitamines dont la vitamine E.

 

La vitamine E : aussi importante pendant et après la grossesse

La vitamine E est également importante pendant la grossesse puisqu’elle intervient dans le développement neurologique du bébé, l’aidant à se protéger des infections. Des chercheurs du College of Public Health and Human Sciences de l’Université de l’Oregon (États-Unis) insistent en outre sur son importance pendant les premiers mois de vie de l’enfant. Selon cette étude, une carence en vitamine E serait à l’origine d’une augmentation des infections, de l’asthme et de retard de croissance chez certains enfants.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé