Voici 10 conseils pour tomber enceinte naturellement ou mettre toutes les chances de votre côté si vous suivez un programme de procréation médicalement assistée.

 
Nous vous proposons un décalogue de recommandations pour faciliter la grossesse. Ces conseils vous seront très utiles autant si vous essayez de tomber enceinte naturellement que si vous suivez un programme de procréation médicalement assistée.


1. Surveillez votre horloge biologique

L'âge est un facteur clé pour déclencher une grossesse. Les femmes pensent de plus en plus tard à la maternité, mais les chances de tomber enceinte diminuent chaque année de 5%. La raison en est la moindre qualité et la réduction de la réserve d’ovules. Après 35 ans, il devient plus difficile de concevoir un enfant.


2. Supprimez tabac et alcool

Le tabac augmente les risques de grossesses extra-utérines, de fausses-couches et autres complications telles que les placentas prævia, les naissances prématurées, et même le risque de ménopause précoce. Quant à l'alcool, on conseille d’en réduire voire d’en supprimer complètement la consommation pendant la grossesse.


3. Contrôlez votre poids : ni obésité ni maigreur extrême

Tant l’obésité que la minceur extrême sont préjudiciables à la grossesse. La première peut être cause de non ovulation, de diabète gestationnel et d'hypertension. En ce qui concerne le sous-poids, il peut entraîner une diminution de production de l'hormone GnRH, altérer l’ovulation, affecter la muqueuse utérine et donc la possibilité pour l’embryon de s’implanter.


4. Prenez soin de votre alimentation

Il est conseillé de consommer des aliments riches en antioxydants (comme les fruits et légumes), en fer et en acide folique (comme les céréales) et en acides gras Omégas-3 (que l’on trouve naturellement dans les poissons gras tels que le saumon, les sardines ou les crustacés), car ils peuvent améliorer la qualité des ovules. Évitez les aliments à base de farines raffinées, car ils augmentent les niveaux d'insuline, interférant négativement avec l'ovulation. Autre point, le café : plusieurs études ont démontré que plus de trois tasses de café par jour affectent négativement la fertilité féminine.


5. Détendez-vous et évitez le stress

Le stress, en abaissant le niveau de gonadotrophines et en augmentant le taux de prolactine, peut finir par bloquer l'ovulation. Les femmes très anxieuses et stressées tombent moins facilement enceintes et présentent plus de risques de fausses-couches.


6. Consultez les professionnels de santé

Prendre soin de sa santé sexuelle est fondamentale. Ne négligez pas les examens gynécologiques annuels et n’hésitez pas à consulter en cas d’infection ou de gêne quelconque. Informez votre médecin de votre projet de grossesse afin qu’il procède à un bilan de santé. Consultez-le également si, au bout d’un an, vous n’êtes toujours pas parvenue à tomber enceinte.


7. Faites attention aux médicaments que vous prenez

Certains médicaments affectent la fertilité ou interférent dans les traitements de procréation ; d'autres peuvent causer des anomalies congénitales et même provoquer des fausses-couches. Pensez à informer votre médecin des médicaments que vous prenez.


8. Faites du sport avec modération

Si le sport est très bénéfique pour la santé, il convient cependant d’en diminuer l’intensité et le rythme lorsque l’on commence à envisager une grossesse.


9. Ayez une attitude positive

Maintenir une attitude positive lorsque l’on envisage de tomber enceinte ou lorsque l’on commence un traitement est fondamental car cela permet de mieux l’aborder et d’éviter l'anxiété. L’acupuncture ou un suivi psychologique peuvent s’avérer utiles pour contrôler les aspects émotionnels.


10. Une affaire de couple

On oublie souvent l'homme lorsque l’on parle de fertilité. Et pourtant, dans un tiers des cas, elle le concerne. Pour conserver un sperme de bonne qualité, les experts recommandent d'éviter de fumer car le tabac ralentit la mobilité et réduit la concentration des spermatozoïdes. On conseille également aux hommes de surveiller leur alimentation, de contrôler leur stress, de diminuer leur consommation d'alcool et même d’éviter de porter des sous-vêtements trop serrés, car tous ces facteurs agissent sur la qualité du sperme.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Vraiment l'article conseil pour améliorer la fertilité est très intéressant.Il a répondu à toutes mes questions .
    Merci bébé et mamans et bonne chance ;)