Infertilité et endométriose

Femme souffrant d'endométriose

L'endométriose est l'une des principales causes d'infertilité. Nous vous expliquons comment on la diagnostique mais aussi quels en sont les symptômes, les causes et les traitements possibles.

 

L'endométriose vient du mot « endomètre », la muqueuse qui recouvre la cavité utérine. Dans le cas de l'endométriose, l'endomètre se développe en dehors de la surface interne de l'utérus, son emplacement habituel. Il s'agit d'une maladie assez fréquente. En effet, une femme sur 10 peut en souffrir pendant ses années dites fertiles.

L'endométriose est également l'une des principales causes d'infertilité, parce que la grossesse ne peut pas se développer normalement. En se développant hors de l'utérus, le tissu peut bloquer la trompe de Fallope ou bien modifier le fonctionnement des ovaires. Environ 40% des femmes atteintes d'endométriose ont des difficultés à tomber enceinte.

Les cellules de l'endomètre peuvent former un tissu sur les ovaires, les trompes de Fallope, l'espace situé entre les boucles de l'intestin, le péritoine, la surface externe de l'utérus et, plus rarement, le col de l'utérus, le vagin ou la vessie. Mais ces cellules peuvent aussi se propager et atteindre d'autres parties de l'organisme par les voies sanguines et lymphatiques. Le tissu peut se développer sous la forme de boules, des tumeurs bénignes qui ne sont pas liées au cancer. Par conséquent, dans ces zones, se forment des lésions, des nodules et des kystes des ovaires.

En outre, l'endométriose peut causer, mais pas toujours, des règles très douloureuses, des douleurs au pelvis ou au dos, des nausées, des vomissements et de la fatigue.

Les causes de l'endométriose

Les causes de l'endométriose sont encore inconnues, bien qu'il existe plusieurs hypothèses. Certaines études suggèrent qu'il peut s'agir d'une maladie auto-immune, c'est-à-dire que l'organisme attaque ses propres cellules.

D'autres recherches avancent que l'endométriose peut avoir une origine génétique car on a détecté une incidence plus élevée chez les femmes ayant des antécédents familiaux.

Une autre cause possible pointe vers un éventuel déplacement de petits fragments de la muqueuse utérine. Apparemment, ces fragments libérés pendant la menstruation se déplacent dans les trompes de Fallope, en direction des ovaires, au lieu de sortir avec le flux menstruel à travers le vagin.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner mama